Aide et contacts
Rappel gratuit et immédiat
Prendre un
rendez-vous

Je ne suis pas encore client

Rappel immédiat et gratuit du lundi au dimanche de 8h à 20h


Je suis déjà client

Contactez-nous par email, téléphone, sur les réseaux sociaux ou via notre application mobile


Merci de choisir une valeur

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déja client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus
Merci ! Nous avons bien pris en compte votre demande
Afficher le formulaire

Tout savoir sur les énergies fossiles

Il a fallu des millions d’années pour que se constituent les énergies fossiles que nous utilisons aujourd’hui. Le charbon, le pétrole ou encore le gaz, ces ressources fossiles sont de nos jours massivement employées, notamment dans le transport ou la production d’énergie. Présentes dans les sous-sols, elles sont utilisées depuis des siècles, et même depuis l’Antiquité pour le pétrole. Leur emploi a évolué dès l’ère industrielle, marquant un tournant pour ces ressources non renouvelables. Mais aujourd’hui, les énergies fossiles sont responsables du réchauffement climatique et de la pollution de l’atmosphère. Les réserves s’amenuisent, les prix flambent et l’épuisement des ressources est clairement annoncé. Découvrons ensemble tout ce qu’il faut savoir sur les énergies fossiles.

 

Sommaire :

Définition et histoire des énergies fossiles

Définition

Une énergie fossile est issue de la méthanisation de la matière organique issue d’êtres vivants, morts et/ou de végétaux. La constitution d’une ressource fossile est lente, elle s’établit sur des centaines de millions d’années. C’est cette lenteur qui en fait une ressource non renouvelable et épuisable.


L’accumulation des matières organiques a donné lieu à un enfouissement naturel, qui s’est lui aussi déroulé sur des millions d’années. De longs processus chimiques ont alors contribué à la formation des énergies fossiles telles que nous les connaissons aujourd’hui.

energies fossiles petrole

Certaines de ces énergies fossiles se sont retrouvées emprisonnées sous la forme liquide, très visqueuse, dans des formations géologiques, comme c’est le cas du pétrole. D’autres en revanche se sont transformées en roches fossiles, comme le charbon.

 

L’exploitation des énergies fossiles

Constituées d’atomes de carbone (C) et d’hydrogène (H), les énergies fossiles sont des hydrocarbures. Emprisonnés dans les sous-sols de la Terre, les hydrocarbures sont extraits de différentes manières :é

  • Par puisage, en ce qui concerne le ptrole et le gaz naturel
  • Par extraction directe à la surface des sols, pour la tourbe
  • Par extraction dans des mines, comme pour le charbon
  • Par extraction dans des mines à ciel ouvert, en particulier pour le lignite


Une fois la matière première récupérée, elle peut être utilisée en l’état, comme c’est le cas du charbon, du lignite ou du gaz. Elle peut aussi être transformée, par raffinement dans le cas du pétrole ou par séchage, comme pour la tourbe.

 

Les raisons d’une utilisation massive

Les énergies fossiles étaient tout d’abord utilisées pour se chauffer et s’éclairer. Excellents combustibles, les énergies fossiles se trouvaient en abondance dans certaines régions de la planète.


Par exemple, en Irlande, la géologie des sols humides permettait d’avoir de la tourbe en abondance. Elle servait alors à chauffer les maisons. En Chine, les habitants se chauffaient avec du charbon, présent en grande quantité dans les différentes provinces.


Dès l’ère industrielle, l’abondance des ressources, la maîtrise de leur exploitation, ainsi que l’ignorance de leur impact sur l’environnement ont contribué à une utilisation massive des énergies fossiles.


Les exploitations se sont étendues, la recherche de nouveaux gisements s’est amplifiée. Les différents moyens de transport se sont développés, permettant ainsi d’acheminer plus facilement la matière première. Cet engouement est venu répondre aux besoins en constante hausse.

 

La plus ancienne énergie fossile utilisée

L’exploitation de ces hydrocarbures n’est pas récente. En effet, leur utilisation est apparue bien avant l’ère industrielle.


Dans le cas du pétrole, elle remonte à l’Antiquité. En Mésopotamie, occupée aujourd’hui en grande partie par l’Irak, le pétrole était employé à des fins pharmaceutiques, cosmétiques, mais aussi pour alimenter les lampes à huile. Cependant, il n’y avait pas de gisements tels que nous les connaissons aujourd’hui. Jadis, le pétrole était puisé dans des affleurements naturels.


Le charbon, ou plus exactement la houille, est quant à lui utilisé depuis le XIe siècle. Extrait des mines, il était alors utilisé comme combustible pour le chauffage et la cuisson.


Le gaz naturel, autre énergie fossile très utilisée de nos jours, est exploité depuis plus de 2000 ans. En effet, il a été rapporté qu’au IIe siècle av. J.-C., les Chinois de la province du Sichuan creusaient des puits de forage, qu’ils appelaient « puits de feu », à la recherche de saumure et de gaz naturel. Ce gaz, acheminé par des tubes de bambou, alimentait les brûleurs qui servaient à faire bouillir la saumure contenue dans des cuves en fonte. Ce procédé servait à extraire le sel contenu dans la saumure.

Les origines des énergies fossiles

D’où proviennent les ressources ?

De nombreuses conditions géologiques ont été requises pour que la méthanisation de la matière organique ait lieu. Il aura fallu des millions d’années pour que les réserves se constituent et qu’elles soient découvertes, avant d’être exploitées jusqu’à leur épuisement.


Dans le cas du charbon, la formation a débuté au Carbonifère, une période géologique qui s’étend de - 360 à - 295 millions d’années avant notre ère. Il résulte de la méthanisation de végétaux, et notamment des premiers grands arbres qui sont apparus durant cette période. La présence de couches d’eau peu profondes et dépourvues d’oxygène a contribué au processus qui a transformé les végétaux morts en charbon. La tourbe, le lignite ou la houille sont des formes de charbon.


Pour le pétrole, l’accumulation de matières organiques végétales, combinée à une certaine saturation en hydrocarbures et à des conditions géologiques particulières, a permis la formation de l’« or noir ». Les périodes impactées par un fort réchauffement climatique, comme le Jurassique (- 201 à - 135 millions d’années avant aujourd’hui) ou le Crétacé (145 à 66 millions d’années), ont donné lieu à une forte accumulation des sédiments. Ce procédé complexe a lui aussi pris des millions d’années pour former le pétrole utilisé de nos jours.


Le gaz naturel est présent dans les réserves de pétrole. Au cours de l’extraction, il est séparé du pétrole liquide. Longtemps, ce gaz provenant de l’extraction du pétrole n’était pas utilisé. Il était alors brûlé inutilement à l’aide de torchères. Constituée après des millions d’années de dégradation organique, cette énergie fossile est elle aussi en voie d’épuisement.

Les gisements les plus importants au monde

Certaines zones géographiques sont plus riches en gisements d’énergies fossiles que d’autres. La géologie des lieux est l’un des facteurs qui expliquent cela. Pour faire fonctionner les centrales thermiques ou alimenter les espaces de stockage, les énergies fossiles sont parfois transportées sur plusieurs milliers de kilomètres.

 

L’Arabie Saoudite et le Moyen-Orient

L’Arabie Saoudite est le plus grand producteur de pétrole et de gaz naturel au monde. De manière générale, les sous-sols du Moyen-Orient sont très riches en pétrole. De l’est de la Turquie à Oman, les réserves sont nombreuses. Ces richesses pétrolifères ont permis l’essor économique de nombreux pays de la région.

 

L’Europe

Les ressources d’énergies fossiles en Europe se concentrent autour de la mer du Nord. Au large des côtes, ce sont les réserves de pétrole et de gaz naturel, formées durant l’Ère secondaire, qui sont exploitées.

 

L’Amérique du Nord

En Amérique du Nord, les États-Unis produisent eux aussi du pétrole et du gaz. Ils se classent derrière l’Arabie Saoudite pour la quantité de barils de pétrole. Le Canada et le Mexique possèdent également d’importants gisements.


En ce qui concerne le charbon, les États-Unis ont d’importantes ressources, qui en ont fait le plus grand producteur de charbon jusqu’en 1990. Il faut aussi savoir que ce vaste pays possède de grandes réserves de gaz de schiste, qui est un combustible fossile non conventionnel.

 

La Russie

Ce pays est l’un des acteurs majeurs dans l’extraction de gaz naturel et de pétrole. Les sous-sols russes sont riches, les réserves en gaz naturel et en pétrole sont même les plus importantes au monde.

 

L’Arctique

Dans l’océan Arctique, sous la calotte glacière du pôle Nord, pourraient se trouver d’importants gisements pétroliers. Issus de la méthanisation du plancton et des algues, les dépôts pétrolifères et gazeux se sont formés il y a environ 100 millions d’années, lorsque le pôle Nord n’était pas recouvert de glace.

 

La Chine

La Chine est quant à elle riche en gisements de charbon. C’est même le plus grand producteur de charbon au monde. Cela sert à alimenter les centrales thermiques qui sont nombreuses à travers le pays, et qui contribuent grandement au réchauffement climatique.

Les énergies fossiles en France

energies fossiles charbon

Le charbon

En France, les réserves d’énergies fossiles sont présentes sous plusieurs formes :

  • Charbon
  • Gaz naturel
  • Pétrole
  • Uranium


Les gisements de charbon ont été exploités dès le Moyen Âge. Une accélération de l’exploitation des ressources a été observée dès le XVIIe siècle, pour s’intensifier à partir des années 1850, avec la révolution industrielle. 3 % de l’énergie utilisée en France provient du charbon. Sur toute la quantité de charbon utilisé, 100 % est importé, en raison de l’épuisement des ressources en France.

Le pétrole

La France possède plusieurs gisements de pétrole, répartis dans différentes régions, comme : 

  • Le bassin parisien
  • Le bassin aquitain
  • L’Alsace-Lorraine
  • L’Outre-Mer


Ces réserves représentent 1 % de la consommation annuelle de pétrole sur les 28 % qu’occupe cette énergie fossile dans le mix énergétique français. Le pétrole est importé à 95 %.

 

Le gaz naturel

Le gaz naturel est une énergie fossile dont la France est très dépendante, même si elle se positionne derrière le nucléaire et le pétrole. Représentant 15,7 % du mix énergétique français, le gaz naturel est principalement importé. Le gisement de gaz de Lacq était le plus important de France. Son épuisement dès les années 2010 a mis fin à l’injection de ce gaz naturel français dans le réseau. Le biométhane, une énergie renouvelable, vient progressivement alimenter le réseau gazier présent sur le territoire.

Le cas du nucléaire

Une énergie fossile non polluante

L’avenir des énergies fossiles en France est guidé par une volonté de réduire l’utilisation de ressources polluantes, mais aussi par l’amenuisement des réserves.

Le nucléaire et les problèmes environnementaux.

Le nucléaire est massivement utilisé pour produire de l’électricité en France. Depuis les crises du pétrole dans les années 1970, les centrales nucléaires ont vu le jour et remplacé les centrales thermiques à flamme (pétrole et charbon).


Si la production d’énergie nucléaire ne génère pas de gaz à effet de serre contribuant au réchauffement climatique, il s’avère que son combustible, l’uranium, présente de sérieux problèmes environnementaux. En effet, l’uranium est difficile, voire impossible, à recycler. L’enfouissement des déchets radioactifs pose de graves questions environnementales pour les générations futures.

energies fossiles charbon

Les réserves d’uranium en France

Le territoire français possède plusieurs gisements d’uranium, qui ne sont pas épuisés à ce jour. Le plus important est celui de La Crouzille, en Haute-Vienne. De nombreuses régions de France ont un sous-sol riche en uranium, comme :

  • Le Limousin
  • Le Forez
  • La Vendée
  • Le Morvan


L’exploitation des gisements a peu à peu diminué en raison de l’abondance de réserves à bas coût provenant d’autres pays.

L’avenir des énergies fossiles en France

Moins de ressources polluantes

L’avenir des énergies fossiles en France est guidé par une volonté de réduire l’utilisation de ressources polluantes, mais aussi par l’amenuisement des réserves.

energies fossiles transition enegetique

Moins de centrales thermiques à flamme

Les centrales thermiques à flamme vont peu à peu être remplacées, afin de respecter les engagements liés à la transition écologique. L’utilisation des énergies fossiles pour le chauffage, comme le gaz et le nucléaire, ou pour le transport, avec le pétrole, sera inévitablement ralentie. Ce ralentissement surviendra avec l’épuisement des réserves, annoncé pour les prochaines décennies.

Les alternatives aux énergies fossiles

Les énergies renouvelables restent la seule alternative aux énergies fossiles. Le développement des énergies solaire, éolienne et hydraulique est désormais plus que nécessaire. Des projets sont en cours et permettent d’espérer un recours moins important à toutes les énergies polluantes.

Les énergies vertes pour réduire la dépendance aux énergies fossiles

Il est possible de consommer des énergies vertes directement chez soi. Grâce aux offres Vertes Total Direct Energie, vous avez la possibilité de réduire votre dépendance aux énergies fossiles, en utilisant une électricité issue du solaire et de l’éolien.


Une offre Verte pour le gaz est également disponible, et vous permet de consommer un gaz naturel composé de 10 % de biogaz français. Bien entendu, ces offres sont moins chères que les tarifs réglementés, vous permettant ainsi de réduire de 2 % vos factures d’énergie.

 

Découvrez les offres Vertes Total Direct Energie

Voir aussi

 Peut-on changer à tout moment de fournisseur d’énergie ?

Peut-on changer à tout moment de fournisseur d’énergie ?

Lire l'article
 Total Direct Energie ou EDF : comparaison électricité et gaz– Total Direct Energie

Total Direct Energie ou EDF : Quelle offre correspond mieux à sa consommation d'énergie ?

Lire l'article
Baisse du prix du gaz au 1er juin 2019, causes et perspectives

Baisse du prix du gaz au 1er juin 2019, causes et perspectives

Lire l'article
Souscrire au 09 88 81 30 04

(prix d'un appel local)

Rappel gratuit et immédiat

Merci de choisir une valeur

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déja client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

ou
Être rappelé plus tard :
Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

ou
Être rappelé plus tard :
Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus