Aide et contacts
Rappel gratuit et immédiat
Prendre un
rendez-vous

Je ne suis pas encore client

Rappel immédiat et gratuit du lundi au dimanche de 8h à 20h


Je suis déjà client

Contactez-nous par email, téléphone, sur les réseaux sociaux ou via notre application mobile


Merci de choisir une valeur

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déja client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus
Merci ! Nous avons bien pris en compte votre demande
Afficher le formulaire

Tout savoir sur le mur trombe

À l’heure de la transition énergétique, la maison solaire passive est certainement le futur standard de la construction. Au cœur de cette dernière, le mur trombe pourrait jouer un rôle majeur grâce à sa capacité à capter la chaleur du soleil et à la restituer de manière uniforme à l’intérieur de la maison. Parce qu’il peut représenter une véritable bonne idée, il est important de connaître le fonctionnement du mur trombe et de savoir s’il peut être adapté à votre construction. Voici ce qu’il faut connaître sur ce procédé ingénieux.

Comment se présente le mur trombe ?

L’idée du mur trombe est de tirer profit de l’effet de serre pour alimenter en chauffage l’intérieur de la maison à partir de la chaleur du soleil.
 

De quand date cette invention ?

C’est au cours des années 1950 à 1970 qu’a réellement été testé le mur trombe, sous l’impulsion du professeur Félix Trombe dont il tient son nom. Ce mur a notamment été mis en œuvre dans des constructions de l’architecte Jacques Michel, qui a remis à l’ordre du jour un concept développé dès la fin du 19e siècle aux États-Unis.

Comment se présente le mur trombe

Comment ce mur est-il construit ?

Le mur trombe est un mur entièrement plein, souvent composé de béton, ou de pierre dans quelques cas. Un mur trombe est mat et de couleur sombre et il dispose d’un vitrage juste devant la paroi.
 

Grâce à ce vitrage, la chaleur captée auprès du soleil bénéficie de ce que l’on appelle l’effet de serre et se restitue à travers le béton et la pierre, puis ensuite au cœur de tout le logement équipé.
 

Pourquoi cette invention est-elle intéressante ?

Comme de nombreuses inventions qui cherchent à maximiser l’utilisation des ressources naturelles, la création du mur trombe est intéressante, car elle permet de diminuer la consommation d’énergie pour chauffer un intérieur. La maison solaire passive est une des clés de la transition énergétique et de ses enjeux et toute réflexion autour de l’optimisation de l’énergie solaire est forcément à considérer avec la plus grande attention.

Comment fonctionne le chauffage solaire du mur trombe ?

Conception du mur trombe

Un mur trombe, pour être efficace, nécessite de respecter certaines normes de conception. Premièrement, le type de vitrage utilisé devra être capable de laisser passer la chaleur du soleil sans constituer de frein à sa circulation. Pour un mur trombe particulièrement efficace, il faudra privilégier les doubles vitrages à faible émissivité et y associer des volets roulants pour conserver la chaleur durant la nuit.
 

Dans un second temps, le mur trombe, pour être efficace, devra respecter un certain espacement entre le vitrage et le mur bétonné. C’est au travers de celui-ci que circulera l’air et c’est ainsi que le rendement lié à l’effet de serre sera maximisé.

Ensuite, le mur devra être « lourd » et sombre. À base de béton ou de pierre, il devra être plein, on évitera ainsi les parpaings creux. L’objectif est qu’il puisse être en mesure d’emmagasiner le plus de chaleur possible afin d’en restituer le plus possible.
 

Enfin, il convient de prévoir un clapet en bas de la paroi, que l’on nommera clapet anti-retour et qui permet de conserver à l’intérieur la chaleur transférée et d’éviter que cette dernière ne « s’évade ».
 

Comment la chaleur est-elle restituée ?

À partir de cette conception, le mur trombe restitue de la chaleur au cœur de l’habitation de manière douce et progressive. Cette chaleur sera transmise depuis le mur capteur grâce à des ouvertures, soit en haut, soit en bas de la paroi.
 

C’est le principe du thermosiphon, ou thermo-circulation, qui est ici en vigueur. Cela signifie que l’air chaud monte, ensuite diffusé à travers les ouvertures en haut du mur.
 

Dans certains cas de figure, il peut aussi être utile d’y associer une ventilation motorisée silencieuse qui permet de transformer une technique dite « passive » en une technique « active ».
 

Il est par ailleurs important de souligner que le mur trombe ne doit pas avoir d’isolant, ni extérieur, ni intérieur.

Avantages et inconvénients par rapport à d’autres chauffages solaires

Un chauffage globalement assez peu performant

Même si son rendement énergétique peut être amélioré par l’utilisation de vitrages optimisés, le mur trombe demeure un système de chauffage relativement peu performant en comparaison avec un mur bien isolé.
 

En effet, lorsque le mur trombe est conçu avec un simple vitrage, son efficacité thermique est moindre que des murs isolés. Lorsqu’il est conçu avec des doubles vitrages, son rendement est équivalent, mais sa mise en œuvre coûte plus cher, d’autant plus si l’on rajoute un système de ventilation mécanique contrôlée.

Un chauffage globalement assez peu performant

Les solutions alternatives pour une maison passive

La maison passive d’aujourd’hui doit être pensée dès sa conception. En effet, son orientation jouera un rôle majeur dans sa performance puisque des pièces de vie orientées plein sud permettront de réduire de manière considérable les besoins en chauffage.
 

De la même manière, des solutions d’isolation performantes seront choisies pour garantir une étanchéité à l’air la plus extrême possible. Enfin, la qualité du vitrage et l’absence de ponts thermiques seront aussi des éléments clés pour la performance d’une maison solaire passive.
 

Dans certains cas, on étudiera également la pertinence d’installer des panneaux solaires en toiture de l’habitation dans une logique d’autoconsommation individuelle.

Comment consommer une énergie verte ?

Si vous n’avez pas la possibilité d’installer des panneaux solaires sur le toit de votre habitation, il est néanmoins possible de bénéficier d’une énergie 100 % verte et décarbonée et de réduire grâce à cette énergie verte votre budget énergie d’environ 2 % tous les mois.
 

Chez Direct Energie, nous avons en effet mis en place une solution alternative, 100 % renouvelable, qui vous fait bénéficier d’un prix plus bas et d’une origine garantie de l’électricité ou du gaz qui alimentera vos équipements intérieurs.
 

Trouver l’offre d’énergie verte adaptée

Voir aussi

Échangeur thermique : fonctionnement, types et efficacité

Échangeur thermique : fonctionnement, types et efficacité

Lire l'article
Quel est le rôle d’une sonde extérieure

Quel est le rôle d’une sonde extérieure ?

Lire l'article
thermostat antigel

Thermostat antigel : à quoi ça sert ?

Lire l'article
Souscrire au 09 88 81 30 04

(prix d'un appel local)

Rappel gratuit et immédiat

Merci de choisir une valeur

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déja client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

ou
Être rappelé plus tard :
Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

ou
Être rappelé plus tard :
Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus