Aide et contacts
Rappel gratuit et immédiat
Prendre un
rendez-vous

Je ne suis pas encore client

Rappel immédiat et gratuit du lundi au dimanche de 8h à 20h


Je suis déjà client

Contactez-nous par email, téléphone, sur les réseaux sociaux ou via notre application mobile


Merci de choisir une valeur

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déja client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus
Merci ! Nous avons bien pris en compte votre demande
Afficher le formulaire
Logement - 21-03-19

Les normes électriques dans la salle de bain : ce qu'il faut savoir

Les normes électriques pour la salle de bain permettent de sécuriser l'installation électrique de cette pièce qui comporte de nombreux espaces d'où s'écoule de l'eau. L'eau et l'électricité ne sont pas compatibles, leur contact pouvant créer de graves accidents, la mise aux normes sécuritaires est donc primordiale. En France, c'est la norme NF C15-100 qui règlemente les installations électriques dans les salles de bain, tout comme dans le reste de l'habitation. Voici tout ce qu'il faut savoir sur cette norme électrique pour la salle de bain et pourquoi elle est si importante.
 

Sommaire :

La norme électrique pour la salle de bain

La norme NF C15-100

Mise à jour en 2015, la norme NFC 15-100 régit les installations électriques de basse tension dans une habitation. Cette norme, applicable pour les salles de bain et les pièces d'eau, a pour objectif de sécuriser l'installation électrique et d'assurer la protection des personnes qui l'utilisent.
 

Lorsque cette norme électrique pour la salle de bain et les autres pièces est révisée, comme cela a été le cas en 2015, il est primordial d'effectuer d'éventuelles modifications sur l'installation existante.

La norme électrique pour la salle de bain

La protection IP

L'indice de protection IP est une norme électrique pour la salle de bain qui complète la norme NFC 15-100. Elle caractérise l'étanchéité d'un équipement électrique destiné à une pièce d'eau. Pour la salle de bain, il existe trois indices différents :

  • IPX4 qui concerne les projections d'eau dans toutes les directions
  • IPX5 qui protège contre les jets d’eau à la lance venus de toute direction
  • IPX7 qui garantit une protection contre une éventuelle immersion temporaire
     

Ces indices permettent de protéger l'installation électrique de la salle de bain en utilisant des appareils électriques conçus pour des milieux humides.
 

L'intérêt de ces normes

Ces normes électriques pour la salle de bain ont avant tout un intérêt protecteur pour l'utilisateur. L'usage des appareils doit être totalement sécurisé, dans une pièce où l'eau et l'électricité doivent cohabiter. Le confort des habitants ne pouvant être négligé, ces normes s'adaptent donc aux besoins, ce qui permet d'utiliser différents appareils électriques à proximité d'un point d'eau.
 

Que ce soit pour le chauffage, pour la mise en beauté, comme un rasoir électrique ou un sèche-cheveux, ou encore pour le bien-être, les normes électriques pour la salle de bain sont là pour apporter confort et sécurité aux utilisateurs.
 

Construction ou rénovation : quelles normes ?

La norme électrique pour la salle de bain NFC 15-100 est à prendre en compte aussi bien dans le cadre d'une construction que pour la rénovation d'un bien. Ceci pour une raison évidente : sécuriser la pièce et toute l'installation électrique.
 

Les normes de protection IP concernent les appareils dédiés au chauffage et à la production d'eau chaude, ainsi que les prises électriques, les interrupteurs ou encore l'éclairage. Ils sont séparés en deux classes : I et II. Que ce soit dans la construction ou dans la rénovation, la salle de bain doit être équipée d'appareils adaptés, appartement à l'une de ces deux classes et disposant d'un indice de protection IP adéquat.
 

Les classes autorisées par la norme

La norme électrique pour la salle de bain prévoit deux classes :

Classe I : elle concerne les appareils électriques, les convecteurs, certains éclairages et d'autres appareils qu'il faut obligatoirement relier à la terre
 

Classe II : elle prend en compte tous les appareils électriques avec une double isolation qui ne sont pas dans l'obligation d'être reliés à la terre

Norme électrique pour la salle de bain, une histoire de volumes

Que couvrent ces normes ?

Les normes électriques pour la salle de bain doivent être appliquées à l'ensemble de la pièce. Cependant, certains espaces de la salle de bain sont plus réglementés que d'autres. On parle alors de volumes qui sont parfaitement définis et qu'il faut obligatoirement prendre en compte.
 

L'importance des volumes

La norme électrique pour la salle de bain prévoit différents volumes qui sont classifiés en trois catégories : 0, 1 et 2. Pour chacun d'eux, vous pouvez ou non installer certains équipements électriques. Ces volumes sont définis par le Titre 10 de la norme NF C 15-100, consacré aux « Locaux contenant une baignoire ou une douche ».
 

Les volumes sont des espaces qui viennent délimiter l’installation d’appareils électriques que l'on trouve communément dans les salles de bain :

  • Le volume 0 caractérise l'espace de réception d'eau, c’està-dire la baignoire ou le receveur de la douche. Les équipements électriques y sont formellement interdits, sauf un moyen d'éclairage TBTS* 12V certifié IPX7.
  • Le volume 1 prend en compte l'espace qui se trouve audessus de la baignoire ou du receveur de la douche, et cela sur une hauteur de 2,25 mètres à partir du sol. Ici, les équipements avec un indice de protection IPX5 peuvent être placés, ainsi que les appareils de classe I et un système d'éclairage ou un interrupteur TBTS* 12V.
  • Le volume 2 offre plus de possibilités car il concerne l'espace de plus de 60 cm et de moins 3 mètres de haut qui se trouve autour de la baignoire et de la douche. Ici sont autorisés les appareils de chauffage et les éclairages de classe 2, ainsi que les prises rasoirs de 20 à 50 VA disposant au minimum d'un indice IPX4.
     

*TBTS : Très Basse Tension de Sécurité
 

L'espace qui n'est pas compris dans les volumes 0, 1 et 2 constitue un quatrième volume où tous les équipements pour salle de bain sont autorisés. Cependant, il est préférable de choisir des équipements électriques dotés d'un indice de protection IPX4 minimum.

Les équipements qui répondent à ces normes

Les équipements qui répondent à ces normes

La norme électrique pour la salle de bain permet de prévenir les dégâts électriques en cas de fuite d'eau, de projection ou d'immersion. Grâce à des appareils électriques en accord avec cette réglementation, les dégâts sur l'installation, ainsi que les risques pour l'utilisateur sont réduits.
 

Parmi les équipements possibles dans une salle de bain, on peut citer :

  • Le radiateur sècheserviettes ou autre appareil de chauffage
  • Les éclairages (spots à Leds, appliques, plafonniers, miroirs lumineux, etc.)
  • Un chauffe-eau ou un ballon d'accumulation d'eau
  • Les prises et les interrupteurs
  • Les appareils ménagers (lavelinge ou sèche-linge)
  • La VMC

Selon l'endroit où ils sont placés, ces appareils doivent être de classe I ou II.

Une obligation qui sécurise la pièce

Le non-respect des normes : une mauvaise idée ?

Les normes électriques pour la salle de bain sont là pour prévenir tout risque électrique. On parle bien évidemment des accidents domestiques, comme l'électrisation, mais aussi des dégâts électriques que peut engendrer une fuite ou une projection d'eau inopinée.
 

Toutes les normes électriques en vigueur sont obligatoires, y compris la norme électrique pour la salle de bain. Il est donc important de s'y conformer et de se tenir informé de leur évolution.
 

Quand mettre la salle de bain aux normes ?

La norme électrique pour la salle de bain concerne toutes les pièces d'eau, construites avant ou après la dernière modification de 2015. Cependant, de nombreux logements vieillissants sont généralement équipés de salles de bain qui ne répondent pas à cette norme. Pour des raisons de sécurité, il est donc primordial d'effectuer des travaux.
 

Les intérêts d'une rénovation

La rénovation d'un logement permet de mettre la salle de bain aux normes. Lors des travaux, la mise aux normes électriques de la salle de bain permet entre autres de :

  • Redéfinir les volumes
  • Refaire l'installation électrique
  • Se mettre en conformité avec la norme NFC 15100
  • Disposer d'une pièce d'eau sécurisée

Mise aux normes et travaux

À qui faire appel ?

Pour réaliser des travaux de mise aux normes électriques de la salle de bain, vous devez faire appel à un électricien expérimenté et diplômé. Ce dernier va ensuite délivrer un certificat de conformité électrique stipulant que l'installation répond aux normes en vigueur.
 

La protection des circuits

Lors des travaux de rénovation, le professionnel va s'assurer que les circuits électriques de la salle de bain sont bien sécurisés. Pour cela, il va vérifier que l'installation est protégée par un interrupteur différentiel de 30 mA, qui se trouve sur le tableau électrique.

Mise aux normes et travaux

Simuler sa consommation pour payer moins cher

Les normes électriques pour la salle de bain sont indispensables pour une installation sécurisée. Pour réduire vos dépenses, vous avez la possibilité de comparer les différentes offres d'électricité disponibles sur le marché. Chez Total Direct Energie, vous avez à votre disposition le simulateur de consommation.
 

Facile et rapide à utiliser, cet outil vous permet de simuler votre consommation afin de savoir à combien s'élèveraient vos factures en changeant de fournisseur d'électricité. Une fois les résultats obtenus, il ne vous restera plus qu'à comparer les trois offres d'électricité disponibles et de choisir celle qui vous convient le mieux.
 

Utiliser le simulateur de consommation

Voir aussi

Raccordement au gaz naturel d’une maison neuve, mode d’emploi
Logement  - 27-06-19

Raccordement au gaz naturel d’une maison neuve, mode d’emploi

Lire l'article
raccordement edf maison neuve
Logement  - 25-06-19

Raccordement à Enedis d’une maison neuve, démarche à suivre

Lire l'article
Tout savoir sur le raccordement électrique
Logement  - 24-05-19

Tout savoir sur le raccordement électrique

Lire l'article
Souscrire au 09 88 81 30 04

(prix d'un appel local)

Rappel gratuit et immédiat

Merci de choisir une valeur

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déja client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

ou
Être rappelé plus tard :
Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

ou
Être rappelé plus tard :
Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus