Aide et contacts
Rappel gratuit et immédiat
Prendre un
rendez-vous

Je ne suis pas encore client

Rappel immédiat et gratuit du lundi au dimanche de 8h à 20h


Je suis déjà client

Contactez-nous par email, téléphone, sur les réseaux sociaux ou via notre application mobile


Merci de choisir une valeur

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déja client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus
Merci ! Nous avons bien pris en compte votre demande
Afficher le formulaire
Logement - 12-12-18

Détecteurs de fumée : tout ce qu’il faut savoir

Depuis le 8 mars 2015, toute habitation (appartement, maison) doit être obligatoirement équipée d’au moins un détecteur de fumée normalisé (appelé également DAAF pour Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée). Quelles sont les obligations légales, quel type de détecteur de fumée choisir et où le placer, découvrez tout dans ce dossier.

 

Pourquoi est-ce important de s’équiper d'un détecteur de fumée ?

La FFMI (Fédération Française des Métiers de l’Incendie) nous rappelle que plus de 250 000 incendies domestiques ont lieu chaque année, causant 800 morts. Les incendies nocturnes représentent seulement 30% des incendies domestiques mais sont pourtant responsables de 70% des victimes, faute d’avertissement

En avertissant les occupants dès les premiers instants de l’incendie, les DAAF ont permis de réduire de 60% le nombre de victimes dans les pays où ils ont été rendus obligatoires.

 

Les obligations légales pour l'installation et l'entretien des détecteurs de fumée ?

Jusqu’à la loi ALUR du 24 mars 2014, l’obligation d’installation du détecteur de fumée incombait à l’occupant, que celui-ci soit locataire, propriétaire ou occupant à titre gratuit. La loi ALUR change la donne : c’est au propriétaire d’équiper les logements qu’il met en location. Il doit également s’assurer de son bon fonctionnement à l’état des lieux.

Si le logement était déjà loué avant le 8 mars 2015, le propriétaire peut soit fournir le détecteur à son locataire, soit lui rembourser son achat.
 

Le locataire doit veiller au bon fonctionnement de l’appareil. Il y a cependant des exceptions : 

  • Logements à caractère saisonnier
  • Logement-foyers,
  • Résidences hôtelières à vocation sociale
  • Logements de fonction
  • Locations meublées


L’installation et l’entretien incombent au propriétaire.
 

Dans le cas des logements-foyers et des logements familiaux gérés par des organismes d’intermédiation locative, l’installation et l’entretien incombent à l’organisme d’intermédiation locative.

 

Aucun détecteur de fumée : quelles sanctions ?

Votre société d’assurance ne pourra pas vous sanctionner en cas de non-installation de détecteur de fumée. En cas d’incendie, si vous avez souscrit une garantie contre ce risque, votre logement est couvert que vous en ayez installé un ou non.

Cependant, la loi impose à l’occupant de déclarer à son assureur que le logement est équipé d'un détecteur. L’assureur peut ainsi éventuellement vous proposer une remise sur votre cotisation d’assurance.

Modèle de lettre de déclaration d’installation d’un DAAF

 

Comment bien choisir son détecteur de fumée : attention aux arnaques !

C’est un classique : lorsqu’un équipement devient obligatoire, le marché en est inondé, avec parfois des mauvaises surprises.

De manière générale, privilégiez les détecteurs marqués NF en plus du marquage CE obligatoire. Ils doivent également suivre la norme NF EN 14604. Repérez les mentions suivantes non effaçables sur l’appareil :
 

  • Nom ou marque et adresse du fabricant ou du fournisseur,

  • Numéro et la date de la norme à laquelle se conforme le détecteur,

  • Date de fabrication ou numéro du lot,

  • Type de batterie à utiliser,

  • Mode d’emploi pour l’installation,

  • Entretien et le contrôle du détecteur de fumée.
     

Il est également important que celui-ci vous signale l’état défaillant des piles ou de la batterie, et que le signal d’alarme en cas d’incendie soit d’un niveau sonore supérieur ou égal à 85 dB (A) à 3 mètres.

 

N’achetez pas de DAAF auprès d’un démarcheur. De même, ne souscrivez pas à un contrat annuel d’entretien. Il est aussi inutile de demander un devis de pose : un détecteur de fumée est facile à poser et ne demande pas d’attention particulière ! Il suffit simplement de le dépoussiérer régulièrement et de changer les piles si besoin.

Schéma où placer les détecteurs de fumée

Où placer son détecteur de fumée ?

Un seul DAAF est obligatoire par habitation mais il est recommandé d’en mettre un par étage voir un par chambre. Évitez de les placer dans la cuisine, comme au-dessus de la plaque de cuisson par exemple, ou dans la salle de bain, en raison des vapeurs et fumées dégagées.
 

Privilégiez les lieux de circulation comme le chemin menant aux chambres, les couloirs et le palier. Fixez-le au plafond, au centre de la pièce.
 

Sachez aussi qu’avoir un ou plusieurs détecteurs de fumée chez soi est sécurisant si vous vous absentez longuement. L’installation peut figurer dans les précautions à prendre avant les vacances, entre autres.

 

Faites des économies grâce au simulateur de consommation

Envie de savoir combien vous pourriez payer vos factures en changeant de fournisseur de gaz et/ou d’électricité ? Grâce à notre simulateur de consommation, vous connaîtrez rapidement le montant moyen de vos prochaines factures.
 

Évaluez votre consommation d'énergie et faites des économies
 

Voir aussi

Comment isoler un mur ? 5 conseils
Logement  - 21-05-19

Comment isoler un mur ? 5 conseils

Lire l'article
Qu’est-ce que le porte-fusible
Logement  - 17-05-19

Qu’est-ce que le porte-fusible ?

Lire l'article
Quel prix pour l’aménagement de combles de 40 m²
Logement  - 17-05-19

Quel prix pour l’aménagement de combles de 40 m² ?

Lire l'article
Souscrire au 09 88 81 30 04

(prix d'un appel local)

Rappel gratuit et immédiat

Merci de choisir une valeur

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déja client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

ou
Être rappelé plus tard :
Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

ou
Être rappelé plus tard :
Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus