Aide et contacts
Rappel gratuit et immédiat
Prendre un
rendez-vous

Je ne suis pas encore client

Rappel immédiat et gratuit du lundi au dimanche de 8h à 20h


Je suis déjà client

Contactez-nous par email, téléphone, sur les réseaux sociaux ou via notre application mobile


Merci de choisir une valeur

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déja client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus
Merci ! Nous avons bien pris en compte votre demande
Afficher le formulaire

GNC : le gaz naturel comprimé pour les véhicules

Parce qu’il n’y a pas que les voitures électriques qui révolutionnent le marché de la mobilité, l’heure est à la présentation du gaz naturel comprimé pour les véhicules, ou GNC, qui fait lui aussi beaucoup parler de lui ces dernières années. Découvrez-en plus sur cette énergie en plein essor.
 

Sommaire :

 

Quels sont les différents types de gaz naturels disponibles pour les véhicules ?

Deux types de gaz naturels, GNC et GNL

D’une façon générale, le gaz naturel pour véhicules est constitué de méthane ou de biométhane, communément appelé « gaz de ville », à hauteur de plus de 95 % ainsi que d’autres hydrocarbures très légers. En quelques mots, il s’agit ni plus ni moins du même gaz que celui qui est distribué sur le réseau général français pour chauffer votre habitation. Faire la cuisine, allumer le chauffage ou conduire votre voiture, tout fonctionne désormais de la même manière, ou presque ! 

Les différents GNC, gaz disponibles pour les véhicules

Le GNV, qui peut donc remplacer l’essence ou le diesel utilisé dans les véhicules prévus à cet effet (baptisés véhicules à bicarburation gaz/essence), se décline en deux types de carburants principaux : le GNL d’un côté, à savoir le gaz naturel liquéfié, et le GNC de l’autre, à savoir le gaz naturel comprimé. Le premier, qui prend la forme de biométhane liquide, nécessite un maintien à une température de -160 °C. Le second, qui décrit du méthane compressé entre 200 et 300 bars sous forme gazeuse, peut être stocké à température ambiante, facilitant dès lors son utilisation quotidienne.

Le gaz naturel comprimé largement adopté

En plus de permettre son stockage en phase gazeuse à température ambiante, le GNC détient un autre avantage par rapport au GNL : il s’agit d’un gaz plus léger que l’air. Dans cette logique, les véhicules qui utilisent ce carburant ne sont alors pas soumis à l’interdiction d’accès dans les parkings souterrains.

Sans surprise, c’est donc ce gaz naturel pour véhicule qui est le plus sollicité, par les particuliers comme par les collectivités. De plus en plus, le GNC est adopté par tous les types de véhicules circulant en France, des véhicules légers aux véhicules utilitaires en passant par les bus urbains ou même les bennes à ordures et certains poids lourds, en leur offrant une autonomie de 300 à 550 kilomètres.

L'histoire du GNC : le gaz dans la production automobile

L’histoire du GNC dans la production automobile

Le développement des premiers véhicules fonctionnant grâce au gaz naturel a commencé au milieu du XIXe siècle en France, grâce aux travaux d’Étienne Lenoir, qui avait construit un véhicule au gaz avant même qu’il n’existe de moteur essence. Quelques années plus tard, le premier moteur à quatre temps était mis au point par Nikolas Otto, avec compression d’un mélange air-gaz.

Ensuite concurrencé puis dépassé par les moteurs à essence au cours du XXe siècle (avec une exception à l’époque de la Seconde Guerre mondiale du fait de la rareté de l’essence), le gaz carburant réalise un retour en force dans l’Hexagone depuis les années 1980. Un essor considérable est notamment noté depuis les années 90, grâce aux groupes énergétiques décidés à relancer l’utilisation du GNV en s’associant notamment à des constructeurs automobiles.
 

L’exploitation actuelle du GNC

Actuellement, presque toutes les marques automobiles proposent désormais des voitures GNC et ont des possibilités de transformer un véhicule classique en véhicule fonctionnant au gaz naturel comprimé. Dans le détail, l’achat d’une voiture neuve équipée au gaz naturel comprimé représente un surcoût d’environ 2 000 €. Concernant la modification d’un véhicule, sachez que celle-ci est plutôt simple, mais coûteuse, à savoir entre 2 000 et 4 000 € selon le modèle de voiture. Il est donc plus rentable d’acheter une voiture fonctionnant déjà au GNC.
 

L’installation d’un système GNV prend généralement deux ou trois jours chez des garages spécialisés. Quelle que soit l’option choisie, dans le cadre d’une voiture GNC, le gaz est stocké dans des bonbonnes intégrées dans le plancher du véhicule, qui est alors équipé d’un double réservoir (gaz/autre carburant), appelé le « dual fuel tank ».
 

Grâce à ce réservoir, qui permet de passer à l’autre carburant quand le réservoir de gaz est vide, un véhicule bicarburation peut parcourir en moyenne 300 km de plus qu’un véhicule classique, en profitant d’une autonomie moyenne de 800 km, dont 400 à 500 km grâce au GNC. À ce jour, plus de 20 millions de véhicules roulent au gaz naturel dans le monde.

Les avantages et les inconvénients du GNC

Des atouts indéniables sur plusieurs plans

Avant toute chose, ce qui fait la différence au sujet de l’exploitation du gaz naturel comprimé, ce sont ses atouts écologiques et sanitaires. C’est indéniable, les voitures fonctionnant grâce à ce système rejettent moins de CO2 que celles roulant à l’essence. Selon les experts, il s’agirait d’une réduction de 30 % en la matière. Aussi, le GNC rejetterait 95 % d’émissions de particules fines en moins, sans compter qu’il permet aux véhicules d’être peu bruyants (deux fois moins de bruit que les moteurs diesels). 

Les avantages et les inconvénients du GNC gaz

Au-delà de cet aspect environnemental, qui permet notamment aux voitures concernées d’apposer la pastille Crit'Air 1 donnant accès aux zones de circulation restreinte mises en place dans certaines agglomérations françaises, le gaz naturel pour les voitures a aussi l’avantage d’être économique : coûtant entre 10 et 12 % moins cher que le diesel et 30 % moins cher que l’essence, il s’agit là d’un investissement très intéressant sur la durée. D’autant plus que les voitures au GNC consomment moins, en vous épargnant ainsi 40 à 60 % sur votre consommation et que le gaz diminue l’usure des moteurs puisqu’il produit moins de résidus de combustion.
 

Enfin, le dernier atout que l’on peut attribuer à cette technologie, c’est le fait qu’elle ne vous fait pas perdre de temps : le plein se fait aussi rapidement que pour les carburants classiques, ce qui est un avantage certain sur une autre révolution énergétique en cours, à savoir celle des voitures électriques. En revanche, pour que le plein se fasse aussi vite que pour l’essence et le diesel, encore faut-il se trouver près d’une station-service GNV ! Cependant, l’État encourageant le développement des véhicules GNV, de plus en plus de stations s’équipent de réserves de GNC.
 

Quelques inconvénients qui sèment le doute

C’est justement là l’un des plus grands inconvénients du GNC à ce jour : le nombre de stations-service GNV, bien qu’en plein essor, reste encore limité et inégalement réparti sur le territoire français, avec une région du sud-est bien plus desservie que le reste du pays. En Europe, ce sont 2 500 stations qui sont actuellement en service.
 

Outre ce problème de rechargement du gaz, demeure le fait que le réservoir GNC prend plus de place qu’un réservoir de carburant classique et qu’il reste cher en matière d’installation. Qu’il s’agisse de l’achat d’un véhicule équipé ou de la transformation d’un véhicule standard, le GNC coûte environ deux fois plus cher que le GNL. Dès lors, l’usage de ce gaz peine encore à convaincre un grand nombre de particuliers, tandis que les flottes captives de véhicules (taxis, bus) se laissent davantage séduire.
 

Quel avenir en France pour le GNC ?

 

À l’heure où la protection de l’environnement représente une priorité de plus en plus forte dans la manière dont les Français appréhendent le marché du transport, le GNC représente une option de choix pour les véhicules des particuliers comme des collectivités. Aujourd’hui, plus de 14 500 véhicules fonctionnant au GNV circulent dans le pays.
 

Si la France a, durant un temps, été quelque peu en retard dans la construction de son maillage en stations GNV, les choses évoluent à grande vitesse aujourd’hui. Concrètement, en plus des 70 stations publiques déjà en service, le projet de la filière vise à déployer quelque 200 stations supplémentaires d’ici l’année 2020, ce qui portera donc à 250 le nombre de stations-service sur le territoire français. C’est ce qu’a récemment révélé l’Association française du gaz naturel pour véhicules (AFGNV), au moment de la présentation de son rapport portant sur sa vision du marché du véhicule GNV à l’échéance 2020-2025. Dans le détail, ce projet vise à installer une station GNC pour 100 000 habitants pour les aires urbaines inférieures à 500 000 habitants et une pour 350 000 pour les zones supérieures à 2,5 millions d’habitants.
 

Avec ce développement sur tous les fronts, le nombre d’immatriculations de véhicules GNV et GNC devrait connaître une augmentation notable. Ainsi, plus précisément, le nombre d’immatriculations de véhicules GNV de plus de 3,5 tonnes devrait passer de moins de 300 en 2015 à 1 400 en 2017, toujours selon l’AFGNV. La même dynamique devrait s’observer pour les véhicules de particuliers. Pour 2020, l’association table sur un chiffre de 40 000 véhicules roulant au GNV à travers l’Hexagone.
 

 

Une consommation verte même chez vous

Le gaz naturel est de plus en plus utilisé dans le secteur du transport. Il contribue à protéger l’environnement tout en faisant des économies au quotidien. Toutefois, sachez qu’il ne s’agit pas de la seule option dont vous disposez pour consommer de l’énergie de façon toujours plus verte, en mobilité ou à votre domicile. En effet, une autre révolution énergétique est en cours, à savoir celle des voitures électriques.
 

Chez vous aussi, vous pouvez consommer une énergie plus propre. Grâce à l’offre Verte Total Direct Energie, votre électricité est issue de ressources renouvelables.

 

Découvrez l’offre verte de Total Direct Energie
 

Voir aussi

Pas toujours facile de s’y retrouver sur un marché de l’énergie très concurrentiel. Comment être sûr de bien choisir un fournisseur alternatif à EDF ? Focus.

Alternative EDF : choisir un bon fournisseur

Lire l'article
 Numéro résiliation EDF : Comment arrêter son contrat par téléphone ?

Numéro résiliation EDF : Comment arrêter son contrat par téléphone ?

Lire l'article
 Peut-on changer à tout moment de fournisseur d’énergie ?

Peut-on changer à tout moment de fournisseur d’énergie ?

Lire l'article
Souscrire au 09 88 81 30 04

(prix d'un appel local)

Rappel gratuit et immédiat

Merci de choisir une valeur

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déja client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

ou
Être rappelé plus tard :
Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

ou
Être rappelé plus tard :
Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus