Aide et contacts

Rappel gratuit et immédiat

Prendre un
rendez-vous

Je ne suis pas encore client

Rappel immédiat et gratuit du lundi au dimanche de 8h à 20h


Je suis déjà client

Contactez-nous par email, téléphone, sur les réseaux sociaux ou via notre application mobile


Merci de choisir une valeur

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déjà client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus
Merci ! Nous avons bien pris en compte votre demande
Afficher le formulaire
}

Comprendre la différence entre EDF et Engie

Depuis sa complète libéralisation en 2007, le marché de l’énergie a évolué. EDF et Engie (anciennement GDF) sont deux fournisseurs historiques concurrents qui proposent tous deux des offres d’électricité et de gaz naturel à leurs clients.
Vous souhaitez en savoir plus ? On vous explique tout.

 

Changer c'est simple

Quelles sont les différences entre les offres proposées par EDF et Engie ?

 

EDF

Engie

Date d'arrivée sur le marché de la fourniture d'énergie

1946

1946

Fournisseur historique de gaz

non

oui

Fournisseur historique d’électricité

oui

non

Part du capital détenue par l'Etat

83,70 %

23,64 %

Offres électricité soumises au TRV

(Tarif Réglementé de Vente fixé par l’État)

oui

oui

Offres gaz soumises au TRV

(Tarif Réglementé de Vente fixé par l’État)

non

non

Offres électricité & gaz à prix de marché

oui

oui

Offres vertes électricité & gaz

oui

oui

Quelles sont les différences tarifaires entre EDF et d’Engie ?

 

Comme vous le savez sûrement déjà, en 1999 puis en 2007, l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence a profondément modifié le secteur, et pour cause : il vous est désormais possible de choisir librement votre fournisseur d’électricité et de gaz. Si EDF et Engie ont conservé le monopole de la gestion des réseaux de distribution via leurs filiales Enedis et GRDF, près de 30 fournisseurs alternatifs de gaz et d’électricité ont vu le jour (n’hésitez pas à consulter notre article sur la différence entre Enedis et EDF pour en savoir plus). Le monopole n’est donc plus attribué à EDF et Engie en matière de fourniture d’énergie.

Alors, vous avez la possibilité de faire appel au fournisseur d’énergie de votre choix. Ainsi, cette ouverture du marché de l’énergie à la concurrence vous permet de profiter d’offres plus attractives. 

 

Alors qu’EDF et Engie étaient contraints de construire des offres s’appuyant sur les Tarifs Réglementés de Vente fixés par l’État, les fournisseurs ont aujourd’hui la possibilité de choisir leur méthode de calcul du prix du kWh :

  • Soit par rapport au Tarif Réglementé de Vente,

  • Soit par rapport au prix de marché.

 

Comment comparer les prix d’EDF & d’Engie avec ceux pratiqués par Total Direct Energie ?

En optant pour Total Direct Energie, vous avez la possibilité de :

  • Choisir une offre ajustée à vos besoins et vos habitudes de consommation,

  • Profiter de tarifs compétitifs avec une offre qualitative.

 

Grâce au tableau ci-dessous, faites-vous rapidement une idée des économies que vous pourriez réaliser en souscrivant une offre auprès de Total Direct Energie. 


Prenons pour cela un exemple concret. Vous habitez à Lyon, votre compteur électrique est d’une puissance de 9 kVA. Vous utilisez le gaz naturel pour le chauffage, la cuisson et la production d’eau chaude et vous consommez entre 6 MWh et 11 MWh par an. Voici ci-dessous les offres qui pourraient vous être proposées par Total Direct Energie, Engie et EDF : 

 

OFFRES ÉLECTRICITÉ

Fournisseurs et offres comparées

Offre tarifaire base

Offre tarifaire Heures Creuses

Abonnement mensuel (€/TTC)(1)

Prix du kWh (€/TTC)(1)

Abonnement mensuel (€/TTC)(1)

HP : prix au kWh (€/TTC)(1)

HC : prix au kWh (€/TTC)(1)

Total Direct Energie

Online

11,97 €(2)

0,1464 €(2)

13,62 €(2)

0,1639 €(2)

0,1239 €(2)

Engie

Elec Energie Garantie 2 ans

12,66 €(3)

0,1630 €(3)

14,32 €(3)

0,1884 €(3)

0,1370 €(3)

EDF

Digiwatt

11,97 €(4)

0,1527 €(4)

13,62 €(4)

0,1711 €(4)

0,1290 €(4)

OFFRES GAZ

Fournisseurs et offres comparées

Offre tarifaire base

Offre tarifaire Heures Creuses

Abonnement mensuel (€/TTC)(1)

Prix du kWh (€/TTC)(1)

Abonnement mensuel (€/TTC)(1)

HP : prix au kWh (€/TTC)(1)

HC : prix au kWh (€/TTC)(1)

Total Direct Energie

Online

20,85 €(2)

0,0436 €(2)

/

/

/

Engie

Gaz Energie Garantie

20,78 €(2)

0,0481 €(2)

/

/

/

EDF

Avantage Gaz

20,92 €(2)

0,0536 €(2)

/

/

/

 

(1) Tarif TTC fourni à titre indicatif,susceptible de varier en fonction des taxes sur la consommation finale d’électricité, dont le montant diffère selon les communes et les départements. (cf mention qui existe sur les grilles tarifaires TDE)

(2) Selon tarifs en vigueur au 1er avril 2020. Evolution des prix sur la durée du contrat en fonction des conditions de chaque offre. Voir conditions des offres et grilles tarifaires sur les sites internet des fournisseurs respectifs.

(3) Selon tarifs en vigueur au 1er mars 2020. Evolution des prix sur la durée du contrat en fonction des conditions de chaque offre. Voir conditions des offres et grilles tarifaires sur les sites internet du fournisseur.

(4) Selon tarifs en vigueur au 11 mars 2020. Evolution des prix sur la durée du contrat en fonction des conditions de chaque offre. Voir conditions des offres et grilles tarifaires sur les sites internet du fournisseur.

Le saviez-vous ?

Chez Total Direct Energie, vous êtes sûr de toujours payer votre électricité et votre gaz moins cher, et ce quelle que soit votre offre !


Mes économies avec Total Direct Energie

Histoire et évolutions : la FAQ

 

EDF et Engie (ex GDF Suez) sont deux des plus grandes sociétés dont l’État est actionnaire principal. Anciennes entreprises 100 % publiques, elles détenaient le monopole du marché de la fourniture d’électricité et de gaz. Leur cotation en bourse ainsi que l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence ont profondément modifié leur positionnement sur le secteur de l’énergie.

Quelle place occupaient EDF et Engie (ex. GDF) avant l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence ?

EDF, pour Électricité de France, détenait historiquement le monopole sur l’ensemble de la chaîne de l’électricité. De la production à la distribution en passant par la fourniture d’électricité, l’entreprise d’État a bénéficié pendant longtemps d’une posture emblématique auprès des Français. Seule sur le marché, elle était alors l’unique interlocutrice pour les ménages souhaitant consommer de l’électricité.


Engie est le nouveau nom de GDF Suez, pour Gaz de France. Jusqu’en 2007, date de l’ouverture totale du marché de l’énergie à la concurrence, Engie gérait toute la chaîne du gaz en France. L’entreprise était alors la référence en terme d’importation, de distribution et de fourniture de gaz naturel.

 

L’évolution d’EDF

Comment EDF s’est vu attribuer le monopole d’État ?

Pour comprendre le rôle d’EDF aujourd’hui, un point historique s’impose. Jusqu’en 1947, la production d'électricité en France était assurée par 200 entreprises privées, le transport par près d’une centaine et la distribution par plus de mille. Chacune de ces entreprises développait alors sa propre politique tarifaire. L’accès à l’électricité variait ainsi suivant les entreprises présentes dans les différentes régions de France. 


Ce n’est qu’au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale que la nécessité de créer un service public unique surgit. L’objectif était de garantir l’indépendance énergétique de la France et d’élaborer une politique tarifaire uniforme sur l’ensemble du territoire. Le 8 avril 1946, la création d’un monopole d’Etat est actée par décision gouvernementale. La quasi-totalité des entreprises de production, de transport et de distribution de l’électricité sont alors rachetées pour ne constituer qu’une seule et même entité : EDF. 

 

Croissance et ouverture du marché à la concurrence, quels impacts ?

Dès sa création, le contexte économique contribue à la croissance fulgurante d’EDF. La rénovation et le développement du réseau effacent les disparités territoriales d’accès à l’électricité : les ménages s’équipent, les Trente Glorieuses arrivent, le parc nucléaire français se déploie… Rapidement, EDF entre dans la cour des grands pour finalement s’imposer en leader mondial de la production d’électricité.  


A compter des années 2000, les cartes sont toutefois à nouveau rebattues :

  • 2000 : ouverture à la concurrence du marché de l’énergie pour les grandes industries dont la consommation d’énergie est supérieure à 237 GWh/an. 

  • 2003 : ouverture à la concurrence du marché de l’énergie pour les industriels dont la consommation est supérieure à 87 GWh/an.

  • 2004 : ouverture à la concurrence du marché de l’énergie pour les professionnels.

  • 2007 : la libéralisation du marché de l’énergie touche également les particuliers. Les fournisseurs alternatifs d’électricité et de gaz se multiplient, le marché devient hautement concurrentiel.

 

L’évolution d’Engie

Nationalisation et déploiement à l’international : comment s’est structuré Engie ?

À l’inverse d’EDF dont l’État possède encore plus de 83 % du capital, Engie est détenu à hauteur de 23 % par l’État français. Plusieurs étapes ont marqué l’histoire de cet acteur majeur du gaz en France et à l’international. A l’instar d’EDF, Engie - alors connu sous le nom de GDF - naît en 1946 dans un souci d’indépendance énergétique. Les actifs des sociétés privées sont dès lors nationalisés : Gaz de France est créé.

Historiquement présent à l’international, GDF maintient son positionnement dans plus de trente pays et ce malgré le processus de nationalisation opéré dans de nombreux pays. Le déploiement de GDF se poursuit ainsi jusque dans les années  90 : le géant du gaz devient alors le premier producteur des Pays-Bas.  

Puis, dès 1985, la chute des régimes communistes et le néolibéralisme replacent le principe de concurrence au cœur des préoccupations de l’Europe. La loi de la concurrence s’impose doucement au sein de l’Union Européenne, Margaret Thatcher en sera l’instigatrice en privatisant la première entreprise publique. 

 

GDF devient GDF Suez : vers une privatisation accélérée ?

Ce n’est finalement qu’en 2008 que le processus de privatisation s’amorce pour GDF, à l’occasion de sa fusion avec Suez. L’État Français réduit alors de manière conséquente sa position actionnariale au sein de GDF. S’en suivent : 

Deux baisses successives en 2017 : l’État ne conserve que 23,64 % de son capital.

En mai 2019, la Loi PACTE modifie la règle de détention du capital d’Engie (possibilité de diminuer la détention du tiers du capital).

 

L’ouverture du marché à la concurrence, quels impacts pour GDF Suez ?

Tout comme l’électricité, le gaz s’est ouvert à la concurrence. L’avantage ? Donner la possibilité aux professionnels comme aux particuliers de changer facilement de fournisseur. Une mini-révolution pour GDF Suez, qui détenait jusqu’alors le monopole. De nombreux fournisseurs alternatifs ont proposé leurs offres de fourniture de gaz, couplées ou non avec des offres de fourniture d’électricité. 

 

En 2015, GDF Suez change de nom pour devenir Engie. À ce jour, Engie est présent sur l’ensemble de la chaîne de valeur de l’énergie, dont le secteur de la production.

Contact et résiliation

 

Vous pensez avoir trouvé l’offre qui correspond à vos attentes à un prix attractif ? N’hésitez plus : changez de fournisseur.

Quelles sont les démarches pour résilier votre contrat d'électricité ?

Comment résilier si vous changez de fournisseur ?

Contrairement à ce que vous imaginez, résilier n’est pas une démarche complexe. Lorsque vous changez de fournisseur (hors cas de déménagement), c’est votre nouveau fournisseur qui prend en charge cette démarche. Il vous suffit de souscrire à l’offre de votre choix, il s’occupe du reste ! 

 

Pensez simplement à faire une relève de vos compteurs que vous transmettrez à votre fournisseur pour permettre le calcul du montant de votre facture de clôture. Celle-ci vous sera adressée à la clôture de votre contrat : elle tient compte de votre consommation d’énergie jusqu’à la date effective de celui-ci.

 

Comment résilier dans le cadre d’un déménagement ?

Dans ce cas de figure, la résiliation vous incombe. Sans quoi les dépenses d’énergie effectuées après votre départ risquent de vous être facturées.

 

La procédure de “résiliation EDF” peut être réalisée de la manière suivante* : 

  • À partir de votre espace client accessible en ligne. 

  • Par téléphone en composant le 3004 (pour les particuliers) ou le 3022 (pour les professionnels).

  • Par courrier, en recommandé avec accusé réception à l’adresse suivante pour les particuliers : EDF Service Clients / TSA - 20012 / 41975 Blois Cedex 9. Si vous êtes professionnel, rendez-vous sur le site EDF Entreprises afin de trouver l’adresse suivant votre localisation.

*Voir détails sur le site internet d’EDF. 

 

Une fois la procédure de résiliation validée, EDF vous adressera une facture de régularisation.

 

A noter :  la résiliation est gratuite et sans délai si la puissance de votre compteur est inférieure à 36 kVA et qu’aucune intervention n’est nécessaire. Dans tous les autres cas, un préavis ainsi que des frais peuvent être appliqués en fonction de votre contrat, veillez à vous renseigner au préalable.

 

 Total Direct Energie vous accompagne dans vos démarches pour simplifier votre déménagement

 

Comment résilier votre contrat d’électricité et/ou de gaz auprès d’Engie ?

Comment résilier si vous changez de fournisseur ?

Le procédé est exactement le même que pour EDF. Il vous suffit de souscrire l’offre de choix, votre nouveau fournisseur prend en charge la suite. La résiliation est sans frais et sans délai, une facture de régulation vous sera transmise une fois la résiliation effective. 

 

Déménager et changer de fournisseur, comment faire ?

Tout comme pour résilier un contrat EDF, la résiliation auprès d’Engie* peut être faite directement sur internet, par téléphone ou par courrier. Elle n’entraîne aucun frais de résiliation, sauf cas particulier. Seule impératif : procéder à la relève des compteurs afin d’élaborer la dernière facture, dite facture de clôture.

* Voir détails sur le site internet d’Engie.

Souscrire au 09 88 81 30 04

(prix d'un appel local)

Rappel gratuit et immédiat

Merci de choisir une valeur

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déjà client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

ou
Être rappelé plus tard :
Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

ou
Être rappelé plus tard :
Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus