Aide et contacts
Rappel gratuit et immédiat
Prendre un
rendez-vous

Je ne suis pas encore client

Rappel immédiat et gratuit du lundi au dimanche de 8h à 20h


Je suis déjà client

Contactez-nous par email, téléphone, sur les réseaux sociaux ou via notre application mobile


Merci de choisir une valeur

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déja client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus
Merci ! Nous avons bien pris en compte votre demande
Afficher le formulaire

Les évolutions du chauffage collectif

Les chauffages collectifs sont très communs en zone urbaine. On parle de chauffage collectif au gaz quand une ou plusieurs chaudières sont utilisées pour chauffer l’ensemble des logements d’un immeuble et, plus rarement, les habitations d’un quartier. Comme tous les types de chauffages, cette option comporte des avantages et des inconvénients que nous vous proposons de découvrir.

 

Le chauffage collectif : une véritable économie

Les logements qui profitent du chauffage collectif au gaz sont plus économiques. Ce gain économique s’explique à différents niveaux. Tout d’abord, le chauffage collectif implique une seule installation pour un ensemble de logements. Les coûts d’installation sont donc mutualisés. Cette particularité permet de renouveler les équipements régulièrement afin de profiter d’un chauffage à la fois économique et performant.

 

L’un des atouts majeurs du chauffage collectif au gaz est la possibilité d’acheter le gaz naturel à des prix compétitifs. En effet, il faut savoir que le gaz est plus abordable que le fioul ou que l’électricité. Grâce au système de chauffage collectif, le gaz est acheté en grande quantité, et donc à des tarifs plus attractifs, ce qui réduit encore les coûts de ce type de chauffage.

 

L’entretien de la chaudière (ou des chaudières s’il y en a plusieurs) est pris en charge par l’ensemble des habitants d’un immeuble. Ces derniers n’ont pas besoin d’organiser la révision ou la réparation des équipements. La gestion est à la charge de la copropriété et donc du syndicat, du gardien ou d’une société spécialisée.

Un logement plus agréable

Les installations de chauffage collectif présentent d’autres avantages notamment du fait que les équipements ne sont pas présents dans l’habitation. Ainsi, les habitants évitent de devoir sacrifier de précieux espaces pour y intégrer une chaudière ou un ballon d’eau chaude. Gagner des mètres carrés en milieu urbain est un sérieux atout ! De plus l’absence de ces installations dans son habitation réduit le risque de nuisances sonores.

 

Le chauffage collectif au gaz assure également une homogénéité de la chaleur. Ainsi, dans le cas où les habitants s’absentent ou si un logement n’est pas habité pendant une durée plus ou moins longue, il ne subit pas les dommages du froid.

Un chauffage collectif difficile à maîtriser

Néanmoins avec une installation de chauffage collectif, les habitants peuvent avoir des difficultés à contrôler la diffusion de la chaleur. Il faut savoir que les dates de mise en marche du chauffage collectif (et de son arrêt) sont décidées par la copropriété. Si le froid s’installe plus vite que prévu, le manque de réactivité du chauffage collectif au gaz peut nuire au confort des habitations concernées. Car une fois mises en route, les chaudières doivent chauffer une très grande surface, ce qui prend du temps !
 

La gestion individuelle du chauffage est quant à elle limitée. Même si chaque appartement bénéficie d’une forme d’autonomie, il est difficile de réguler la température car le chauffage d’un appartement dépend de celui des logements voisins.

 

Pour les plus éco-responsables, il faut aussi reconnaitre que le chauffage collectif réduit les possibilités de faire des économies d’énergie. Même si des efforts d’isolation ou de gestion des énergies sont réalisés, ils ne sont pas récompensés financièrement à leur juste valeur. Au contraire, le manque de contrôle sur son chauffage décourage souvent une attitude écologique.

 

Une gestion parfois compliquée

Il arrive aussi que le chauffage collectif au gaz soit la cause de certains inconforts. Dans un même immeuble, certains logements peuvent être surchauffés, tandis que d’autres peuvent être très froids. Cette inégalité est en grande partie liée à l’emplacement du logement. Certains peuvent être localisés à l’extrémité de l’immeuble, d’autres sont au contraire entourés par d’autres logements. De plus, les logements plus proches de la chaudière sont avantagés par rapport à ceux localisés dans les étages supérieurs.

 

Également, le prix du chauffage (prix au kWh) n’est pas calculé en fonction de la consommation de chaque foyer, mais de la superficie du logement. Chaque logement paie une part proportionnelle à la taille de son logement sur l’ensemble de la consommation, que les habitants fassent attention à leur consommation ou non.

 

En cas de litige, les habitants peuvent s’adresser à la copropriété. Néanmoins, celle-ci ne peut prendre aucune décision majeure. Il faut attendre la prochaine assemblée générale pour discuter des problèmes et des changements à prévoir. De plus, pour faire bouger les choses, un vote est nécessaire. C’est le cas pour chaque investissement car tous les habitants de l’immeuble sont concernés. En cela, on voit bien que chauffage collectif et flexibilité ne peuvent pas être liés.

 

Des évolutions difficiles à mettre en place

Au vu des inconvénients liés chauffage collectif, un décret issu de la loi sur la transition énergétique a vu le jour le 30 mai 2016. Il impose aux immeubles comprenant plusieurs logements et un chauffage collectif d’avoir des installations permettant de facturer le chauffage de manière individuelle selon la consommation de chaque habitation. En d’autres termes, chaque logement doit posséder un compteur individuel. L’entretien, la maintenance de même que les éventuelles réparations restent des charges collectivement payées. Ces équipements sont obligatoires depuis le 31 mars 2017.

Ces mesures réduisent les économies réalisées par le chauffage collectif, mais elles sensibilisent les foyers à être plus attentifs à leur consommation d’énergie. Toutefois, elles restent difficilement applicables et de nombreuses restrictions existent. Par exemple, l’installation de compteurs individuels n’est pas toujours faisable sur le plan technique surtout dans les immeubles anciens. En effet, les travaux escomptés ne doivent pas générer de frais trop importants, ce qui nuirait à la qualité de vie des ménages.

 

Enfin, des délais supplémentaires ont été accordés pour les immeubles dont la consommation d’énergie n’est pas excessive. Par exemple, si la consommation moyenne d’un immeuble est comprise entre 120 et 150 kWh par m² (surface habitable) et par an, la mise en place de compteurs individuels devait être faite avant le 31 décembre 2017 (sous peine d'amende de 1 500 euros par an et par logement). Si la consommation est inférieure à 120 kWh, alors le délai s’étend jusqu’au 31 décembre 2019. Quoi qu'il en soit, c'est certain, le chauffage collectif vit une petite révolution.

Une offre de gaz adaptée à vos besoins

Chez Total Direct Energie, nous vous proposons des offres de gaz qui répondent à vos attentes et à vos besoins. Envie d’une offre classique au meilleur prix ou d’une offre verte incluant 10 % de biogaz ? Besoin de liberté et d’une gestion 100 % en ligne ?

 

Comparez et choisissez !

Voir aussi

Échangeur thermique : fonctionnement, types et efficacité

Échangeur thermique : fonctionnement, types et efficacité

Lire l'article
Tout savoir sur le mur trombe

Tout savoir sur le mur trombe

Lire l'article
Quel est le rôle d’une sonde extérieure

Quel est le rôle d’une sonde extérieure ?

Lire l'article
Souscrire au 09 88 81 30 04

(prix d'un appel local)

Rappel gratuit et immédiat

Merci de choisir une valeur

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déja client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

ou
Être rappelé plus tard :
Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

ou
Être rappelé plus tard :
Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus