Aide et contacts
Rappel gratuit et immédiat
Prendre un
rendez-vous

Je ne suis pas encore client

Rappel immédiat et gratuit du lundi au dimanche de 8h à 20h


Je suis déjà client

Contactez-nous par email, téléphone, sur les réseaux sociaux ou via notre application mobile


Merci de choisir une valeur

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déja client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus
Merci ! Nous avons bien pris en compte votre demande
Afficher le formulaire
Société - 21-05-19

Hausse du prix de l'électricité 2019 : Quelle augmentation pour les tarifs réglementés 2019 ?

Le tarif réglementé d’électricité devait initialement augmenter en janvier 2019. Suite au moratoire engagé par le premier ministre Edouard Philippe, le gouvernement a choisi de geler le prix de vente de l’électricité pendant l’hiver.
Au 1er Juin 2019, selon les recommandations de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) et du Conseil d’Etat, le tarif réglementé d’électricité devra toutefois repartir à la hausse. Quand et pourquoi cette augmentation prendra-t-elle effet ? Comment éviter cette augmentation des tarifs réglementés de vente d’électricité (TRVE) ?

L’augmentation des tarifs réglementés de l’électricité en juin 2019

Quelle est la hausse des tarifs réglementés prévue pour juin 2019 ?

Le prix de l’électricité va augmenter de 5.9% à compter du 1er juin 2019 a annoncé le 14 mai le directeur financier d’Electricité de France (EDF), Xavier Girre.  Cette augmentation fait suite à la proposition de la Commission de Régulation de l’Énergie. Initialement prévue en Février 2019, cette hausse a été temporairement gelée par le gouvernement pour limiter l'impact sur le pouvoir d'achat des français.

 

Pourquoi le prix de l'électricité va-t-il augmenter en Juin 2019 ?

Pour rappel, le prix du tarif réglementé d’électricité, est encadré par les pouvoirs publics. Or, ces derniers mois, le prix de l'électricité sur le marché de l’énergie est en forte augmentation. Plusieurs raisons expliquent ce phénomène :
 

  1. La mise à niveau par EDF du parc nucléaire qui vise une haute qualité de protection
  2. Le développement des énergies vertes
  3. Le tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité (Turpe) d’ERDF en hausse. Celui-ci permet de financer la modernisation des réseaux électriques et notamment le développement de compteurs connectés.
     

L’augmentation du prix des tarifs réglementés de l’électricité est aussi nécessaire pour permettre une juste concurrence sur le marché de l’énergie. Depuis l'ouverture du marché à la concurrence en 2007, EDF fait face à des concurrents de plus en plus nombreux qui proposent très souvent des tarifs moins cher que les tarifs réglementés. La plupart de leurs tarifs sont indexés sur celui des TRVE.

Ces nouveaux fournisseurs, s’ils ne produisent leur énergie, achètent le plus souvent leur électricité sur le marché de gros. Or, dernièrement, les cours ont flambé en raison de la hausse des quotas carbone. C’est pourquoi, les fournisseurs alternatifs ne peuvent pas concurrencer EDF avec un tarif réglementé trop bas.

Aussi et conformément à la loi, les fournisseurs alternatifs ont obtenu du Conseil d’Etat un rétablissement de prix ne lésant ni les distributeurs, ni les groupes alternatifs. Le but est d’amortir pour tous les participants, les coûts de production et la montée générale des cours de l’électricité.

 

Le prix du kilowattheure en France est-il compétitif au niveau européen ?

Le prix du kilowattheure moyen reste moins cher en France que chez ses voisins européens. Cela s’explique par le parc nucléaire qui fournit 77% des besoins en électricité du pays. L’électricité produite par des centrales nucléaires reste relativement peu chère et décarbonée. Cependant les travaux liés à l’amélioration de la sécurité des centrales et l'allongement de leur durée de vie risquent d’impacter le prix de l’électricité produite.

La hausse du prix de l’électricité sur le marché de l’énergie touche l’ensemble des pays européens. Des pays comme l’Allemagne, l’Espagne, la Belgique ou le Royaume-Uni subissent aussi, cette hausse de manière proportionnelle.

 

Quelles conséquences sur votre facture d’électricité ?

La hausse de 5.9% des tarifs réglementés d’électricité va se traduire par une augmentation de 85 euros en moyenne par an pour un foyer qui se chauffe à l’électricité.

De plus, le Conseil d'État peut décider d’invalider le gel du prix de l’électricité qui s’est produit pendant l’hiver 2019. Cela obligerait les français à payer une facture de régularisation. Ce scénario est déjà arrivé en 2011 et en 2014 avec à chaque fois les mêmes conséquences : le paiement de manière rétroactive des augmentations annulées.

 

Hausse électricité en juin

Le tarif réglementé de l’électricité : c’est quoi ?

Le tarif réglementé de vente de l'électricité, aussi appelé Tarif Bleu d’EDF ou TRVE, concerne encore 26 millions de foyers Français. Avant l’ouverture du marché en 2007, c’était la seule offre possible. Ce prix est fixé, après avis du gouvernement, par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE). Cette autorité administrative indépendante veille au bon fonctionnement du marché de l’énergie depuis les années 2000.
 

Comment sont calculés les tarifs réglementés aujourd’hui ?

Aujourd’hui, les tarifs réglementés d’électricité sont calculés à partir d’une somme de plusieurs coûts :
 

  • TURPE (Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’électricité) : qui sert à rémunérer les gestionnaires de réseau de transport et de distribution d’électricité tel que ERDF.
  • Energie et frais : qui correspond au coût de production du kilowattheure
  • Capacité : conçu par le RTE (Réseau de Transport d’Electricité) et créé en 2014, ce mécanisme a pour vocation à stimuler les investissements dans les moyens de production et sécuriser l’alimentation électrique.
  • Coût commerciaux : frais de fonctionnement d’EDF
  • Marge : commercial d’EDF
     

Ces coûts ont considérablement augmenté ces dernières années, en particulier ces 6 derniers mois.

Évolution moyenne en niveau des tarifs réglementés de vente hors taxes sur la base de données clients au TRVE d’EDF au 31 décembre 2017 :

 

Evolution moyenne en niveau des tarifs réglementé

Une nouvelle méthode de calcul à partir de 2020 ?

Le gouvernement étudie un nouveau mode de calcul qui serait à l’avantage des consommateurs. Selon François de Rugy, ministre de l’écologie, de l’énergie et des transports, l’actuelle méthode de calcul est jugée insatisfaisante. Elle prendrait effet selon les estimations du gouvernement, d’ici 2020.
 

Augmentation des tarifs d’EDF : prix de l'électricité en février 2019
Puissance souscrite (en kVA) Abonnement annuel (en €/an) Prix de l'énergie (en c€/kWh)

Heures Pleines

Heures Creuses

6 96,96

10,97

7,77

9 117,36 10,97 7,77
12 136,08 10,97 7,77
15 153,12 10,97 7,77
18 168,36 10,97 7,77
24 205,08 10,97 7,77

30

236,40 10,97 7,77

 Source : d’après la Synthèse du mouvement tarifaire en métropole continentale décompensé par option tarifaire, de la Commission de Régulation de l’Énergie. (7 Février 2019)

 

Comment éviter la hausse de l'électricité en 2019 : les offres pour particuliers

Face à l'augmentation des tarifs réglementés en 2019, les consommateurs ont l’opportunité de faire jouer la concurrence pour profiter de réductions sur le prix de l'électricité. Selon le baromètre annuel du Médiateur National de l’énergie, un français sur deux ignore encore qu’il peut changer de fournisseur.

Depuis l'ouverture du marché à la concurrence, les particuliers peuvent changer librement et gratuitement de fournisseur d’électricité et de gaz. En effet, les offres du marché sont sans engagement et résiliables rapidement par le consommateur.

Les concurrents d'EDF proposent majoritairement des offres moins chères que le tarif réglementé. L’Offre Online proposée par Total Direct Energie met à disposition des usagers, un tarif jusqu’à 10% inférieur au tarif fixé par l’Etat.
 

Les offres Total Direct Energie :
 

Offres

Avantages Coût

Offre Online
Mon électricité au meilleur prix

Vous pilotez tout en ligne
appli mobile, email et tchat

-10% sur le prix de l’électricité*
par rapport au tarif fixé par l’État

Offre Classique
L'offre de référence

RDV énergie annuel
un expert fait le point avec vous

-5% sur le prix de l’électricité*
par rapport au tarif fixé par l’État

Offre Verte
L'électricité verte et moins chère

Electricité 100% éolienne et solaire

-2% sur le prix de l'électricité*
par rapport au tarif fixé par l'État


*Vous bénéficiez d’une remise sur le prix HT du kWh de l’électricité, appliquée sur le tarif réglementé correspondant en vigueur (EDF pour l’électricité). La remise est appliquée dès la souscription. L’abonnement est identique au tarif en vigueur.
 

Je souscris en ligne


 

 

Quelles ont été les hausses des tarifs réglementés d’EDF en 2018 ?

Février 2018 : le prix de l’électricité hors taxes s’est vu progresser de 0,8% en moyenne par rapport à l’année passée.
 

  • Pour les particuliers soumis au tarif bleu résidentiel, cette augmentation s’est élevée à 0,7%
  • Pour les professionnels soumis au tarif bleu, cette augmentation s’est traduite par 1,6% de hausse
     

Juillet 2018 : ce même tarif a été revu à la baisse par la CRE. L’organisme indépendant a recommandé au gouvernement un recul des tarifs bleus hors taxes pour les particuliers. Ces décisions ont pris effet sur le portefeuille des consommateurs de cette manière :
 

  • Pour les particuliers soumis au tarif bleu résidentiel, cette baisse s’est élevée à -0,5%
  • Pour les professionnels soumis au tarif bleu, la note a augmenté de 1,1 %

 

Hausse des tarifs réglementé d’électricité : quelles solutions sont mise en place par le gouvernement ?

Retour sur le gel des TRVE par le gouvernement

Décembre 2018, le gouvernement d’Edouard Philippe décide le gel des tarifs réglementés de vente (TRV) de l’énergie pour répondre aux problématiques des français.

Dans une optique de protection des ménages les plus modestes, le gouvernement agit en reportant temporairement la hausse des tarifs de vente de l’électricité. Edouard Philippe annonce officiellement un moratoire à la date du 4 décembre 2018.

 

Les solutions envisagées par le ministère de la transition écologique

Fin 2018, François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, annonce que le gouvernement envisage plusieurs solutions pour amortir la hausse des TRVE qui aura lieu en 2019.

Plusieurs pistes sont étudiées :
 

  • Diminuer la CSPE (Contribution au service public de l’électricité) : c’est une taxe reversée aux opérateurs pour compenser les surcoûts liés à la réglementation.
  • Revoir le système de calcul des TRVE

 

Quelles sont les aides mises en place sur la consommation d’énergie ?

En plus de ces propositions, le gouvernement d’Edouard Philippe promeut en parallèle différentes aides à vocation d’aider les ménages.
Pour renforcer le pouvoir d’achat des plus démunis, il met à disposition des primes et aides, parmi lesquelles on retrouve :
 

  • la prime de mobilité : qui avantage les salariés participant sur base de volontariat, à réduire leur émission de gaz à effets de serre lors du trajet domicile-travail. En privilégiant le co-voiturage ou en choisissant de réaliser ce trajet en vélo, l’aide peut monter jusqu’à 400 euros par an.  
  • le chèque énergie : qui participe au paiement des factures d’énergie sous condition de ressources. Selon les revenus et la composition de la famille, un ménage peut bénéficier d’aides et de financements. Le chèque énergie permet ainsi :

    • la réalisation de travaux d’économie d’énergie au sein du domicile
    • le paiement des factures en gaz et électricité
       

Autant de démarches qui continuent d’aider à ce jour, le contribuable à supporter cette augmentation substantielle.
 

 

Foire aux questions :

Qu’est-ce qu’un tarif réglementé ?

Un tarif réglementé de vente d’énergie est fixé par l’État après validation auprès de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE). Il évolue à la baisse ou à la hausse chaque année, notamment en début d’année et en été. Ce tarif est modifié à minima une fois par an, mais peut être amené à changer plusieurs fois dans l’année, si le cours du marché mondial de l’énergie l’impose.

Pourquoi les tarifs d'EDF augmentent-ils ?

Dans son rapport émis en février 2019, la CRE explique l’augmentation des coûts des TRVE début juin 2019 par :
 

  • L’augmentation des prix sur les marchés de gros de l’énergie
  • Le doublement du prix des garanties en capacité.
     

Toutefois, les causes de ces baisses et augmentations sont diverses et varient d’une année à l’autre. Ainsi, des problématiques de stockage, de distribution, d’accès et/ou de pénurie du marché peuvent influer sur le cours du marché de l’électricité, et la facture des usagers.

 

Y’a-t-il une hausse du prix de l’électricité tous les ans ?

Pas de manière systématique. Chaque année, les prix fluctuent selon les cours du marché. Lesquels changent selon l’offre et la demande et d’autres critères liés à la gestion et production de l’électricité. En France, ces changements de tarification prennent généralement effet en janvier et juin.
 

De quoi est composé le prix d’un kwh d’électricité

  • Réseau : part du tarif réglementé de vente couvrant les coûts d’acheminement : ces coûts sont évalués par le TURPE 5 (Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité) en vigueur depuis le 1er août 2017.
  • Fourniture : part du tarif réglementé de vente ayant vocation à couvrir les coûts de production et de commercialisation de l’électricité.
  • CTA : la Contribution Tarifaire d’Acheminement permet de financer les droits spécifiques relatifs à l’assurance vieillesse des personnels relevant du régime des industries électriques et gazières.
  • TVA : pour les sites dont la puissance souscrite est inférieure ou égale à 36 kVA : le montant de la taxe assujettie est de 5,5%. Pour une puissance supérieure ou égale à 36 kVA, le taux normal de 20% s'applique sur le montant des consommations, ainsi que sur la CSPE (Contribution aux charges de Service Public de l’Electricité) et sur les TCFE (Taxes sur la Consommation Finale d’Electricité).
  • TFCE : les Taxes sur la Consommation Finale d’Electricité (TCFE) sont définies par chaque commune et chaque département. Ces taxes sont payées par tous les consommateurs d’électricité dont la puissance maximale souscrite est inférieure ou égale à 250 kVA. Depuis le 1er janvier 2016, les TCFE se déclinent en :

    • Taxe Communale sur la Consommation Finale d’Électricité (TCCFE)
    • Taxe Départementale sur la Consommation Finale d’Électricité (TDCFE).

  • CSPE : la Contribution au service public de l’énergie (CSPE) est perçue pour le compte des Douanes et intégrée, en tant que recette au budget de l’État. Elle s’élève à 22,5€/MWh depuis le 1er janvier 2016.  

 

Voir aussi

Canicule : quels impacts sur notre consommation estivale d’électricité
Société  - 11-07-19

Canicule : quels impacts sur notre consommation estivale d’électricité ?

Lire l'article
Société  - 28-06-19

Réduisez votre consommation d'été en quelques gestes

Lire l'article
Société  - 29-05-19

J'entretiens mon frigo et mon congélateur

Lire l'article
Souscrire au 09 88 81 30 04

(prix d'un appel local)

Rappel gratuit et immédiat

Merci de choisir une valeur

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déja client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

ou
Être rappelé plus tard :
Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

ou
Être rappelé plus tard :
Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus