Aide et contacts

Rappel gratuit et immédiat

Prendre un
rendez-vous

Je ne suis pas encore client

Rappel immédiat et gratuit du lundi au dimanche de 8h à 20h


Je suis déjà client

Contactez-nous par email, téléphone, sur les réseaux sociaux ou via notre application mobile


Merci de choisir une valeur

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déjà client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus
Merci ! Nous avons bien pris en compte votre demande
Afficher le formulaire

Le compteur Gazpar est-il obligatoire ?

Le compteur communicant Gazpar remplace progressivement les modèles classiques chez les Français qui utilisent le gaz pour le chauffage, la cuisson ou encore la production d’eau chaude. Son installation est obligatoire et devrait concerner environ 11 millions de clients raccordés au réseau de gaz naturel d’ici la fin de l’année 2022.

 

Découvrir nos offres de gaz

Pourquoi le compteur Gazpar est-il obligatoire ?

La modernisation du réseau de gaz naturel

GRDF, le gestionnaire du réseau de distribution de gaz naturel en France, travaille depuis 2009 au déploiement de son compteur communicant. Le remplacement du compteur de gaz naturel classique est inévitable. Les modèles nouvelle génération ont été pensés pour intégrer un réseau modernisé, adapté aux enjeux de la transition énergétique et des économies d’énergie. Parmi ses objectifs : 

  • Faciliter l'injection de gaz vert (biogaz) sur le réseau ;
  • Identifier les bâtiments qui surconsomment ;
  • Gérer les pics de consommation.

 

Ce projet de grande envergure a mobilisé un investissement d’1 milliard d’euros et la création de 1 500 emplois directs. Après une phase d'expérimentation menée en 2016, le calendrier du déploiement de Gazpar prévoit une installation sur l’ensemble du territoire d’ici la fin de l’année 2022, avec environ : 

  • 90 % des compteurs installés dans le cadre du déploiement programmé ;
  • 10 % des dispositifs remplacés à l’occasion d’autres interventions : maintenance, mise en gaz…

 

À terme, la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE) estime à 1,5 % les économies d’énergie réalisables grâce au compteur de gaz communicant.

 

Le compteur n’est pas la propriété du consommateur

Dans les faits, l’accord du consommateur n’est pas nécessaire. Les compteurs de gaz relèvent de la responsabilité de GRDF. Ces dispositifs n’appartiennent ni aux clients, ni aux fournisseurs. C’est pourquoi, lorsque le compteur de gaz se situe à l’intérieur du logement, le client doit en garantir l’accès aux techniciens du réseau. Comme pour n’importe quelle autre mission d'entretien ou de sécurité, un rendez-vous est fixé pour le remplacement. La présence de l’occupant, ou d’un représentant majeur, peut être requise selon la configuration des lieux. Si le compteur est accessible depuis l'extérieur, l’entreprise désignée par GRDF pourra effectuer librement sa mission. C’est notamment le cas en immeuble collectif ou lorsque le compteur est situé en limite de propriété sur la voie publique. Dans le cas contraire, la présence du client ou de son représentant est obligatoire.

 

Les étapes du remplacement de votre ancien compteur par Gazpar :

Délais indicatifs avant l’intervention 

Étapes 

1 mois 

Courrier de GRDF 

15 jours 

Courrier de l’entreprise désignée par GRDF pour la pose du nouveau compteur.  

Il indique une date de passage, si la présence du client n’est pas obligatoire. 

Il précise un créneau horaire, si la présence du client est requise. 

2 jours 

En cas de rendez-vous sur place, celui-ci est confirmé par e-mail ou par SMS. 

Selon les délais indiqués par GRDF sur grdf.fr et consultés le 03/04/2020.

 

Prévoyez une coupure de gaz d’environ 30 minutes le temps de l’intervention. Comme les compteurs précédents, Gazpar a une durée de vie de 20 ans. Son installation dans le cadre du déploiement n’est pas facturée au consommateur.

Fonctionnement et avantages du compteur Gazpar

Une fois installé, le compteur Gazpar transmet par radio les données de consommation traitées quotidiennement par GRDF. 

  1. Relève automatique des consommations par Gazpar ;
  2. Transmission radio sur la fréquence 169 MHz (proche de la bande radio FM) vers un concentrateur installé en hauteur. Chaque envoi dure moins d’une seconde et est effectué deux fois par jour ;
  3. Le concentrateur, muni d’une carte SIM, envoie les données aux systèmes d'information de GRDF. Selon le gestionnaire de réseau, cette étape est comparable à un appel téléphonique de 15 minutes par jour ;
  4. Le client peut consulter ses propres données sur son espace personnel sécurisé via le site de GRDF.

 

Les consommateurs ont accès à leurs données environ un mois après l'installation du compteur, dans le cadre du déploiement. Ce délai est susceptible d’être plus important, lorsque la pose est effectuée en dehors du calendrier prévu, à l’occasion d’une d’autre intervention. Si la commune n’est pas encore équipée d’un concentrateur, l'appareil ne sera pas en mesure de communiquer ses relèves. 

 

Les avantages pour les clients occupants un logement raccordé au gaz naturel :

  • Les rendez-vous avec les techniciens du réseau pour la relève du compteur ne sont plus nécessaires ;
  • Les factures sont plus justes et plus précises grâce aux relevés mensuels à disposition des fournisseurs ;
  • Le suivi de consommation permis par Gazpar assure une meilleure maîtrise des dépenses en énergie ; 
  • La possibilité de comparaison avec une moyenne des profils similaires permet à chaque ménage de situer son niveau de consommation et de fixer des seuils pour être notifié en cas de dépassement.

 

Notez, que les données de consommation sont relevées de manière globale. Les informations de fonctionnement relatives à chaque appareil composant le foyer restent inconnues. En revanche, en tant qu’utilisateur, le suivi régulier vous apporte les clés pour identifier les équipements et les habitudes qui pèsent le plus sur votre budget.

Peut-on refuser l’installation du compteur Gazpar ?

Concrètement, refuser l’installation de Gazpar revient à empêcher l’accès au dispositif de comptage. Or, le maintien de l’accès aux compteurs est une obligation contractuelle des utilisateurs du réseau public de distribution de gaz naturel. En dépit de ces dispositions certains consommateurs s’opposent au remplacement de leur ancien appareil. Parmi les inquiétudes évoquées, on retrouve notamment les risques pour la santé et la confidentialité des données collectées.

 

Risques liés au compteur Gazpar : avis et rapports d’études publiés

Le compteur Gazpar comporte-t-il un danger pour les utilisateurs du réseau de gaz naturel ?

En 2015, avant le début du déploiement, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), a été saisie par la Direction générale de la santé (DGS) afin de répondre aux questions des particuliers et des associations. Dans son rapport, publié le 14 décembre 2016, l’Agence conclut à une faible probabilité que l’exposition aux champs électromagnétiques par les compteurs communicants radioélectriques (pour le gaz et l’eau) et les autres (pour l'électricité), puisse engendrer des effets sanitaires à courts ou à long terme.

 

En décembre 2017, après le début du déploiement généralisé, l’Agence nationale des fréquences (ANFR) a publié les résultats de son étude sur les concentrateurs qui permettent la relève à distance. Ces éléments jouent le rôle de point de relais entre les compteurs communicants et les systèmes d’information de GRDF. Selon ce rapport, les niveaux mesurés d’exposition aux ondes sont très faibles et bien en deçà des valeurs limites réglementaires fixées par décret. L’Agence rappelle que ces concentrateurs, muni d’une carte SIM, se comportent de façon semblable à un téléphone envoyant régulièrement des données via un réseau 2G ou 3G.

 

Concernant la confidentialité des données, celles-ci sont chiffrées depuis le compteur jusqu’aux systèmes d’information de GRDF. Les travaux sur la sécurité ont été menées conjointement avec :

  • La Commission Nationale Informatique des Libertés (CNIL) ; 
  • L’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI).

 

Les transmissions ne contiennent pas d'informations permettant d’identifier directement les personnes telles que le nom ou l’adresse. Le gestionnaire de réseau assure une collecte de données limitée à : 

  • Un numéro de module radio ; 
  • Un relevé d’impulsion quotidien arrêté à 6h du matin ; 
  • Des informations relatives au fonctionnement du compteur.

 

Ces informations appartiennent au consommateur qui reste libre de les diffuser, ou non. Les clients qui le souhaitent peuvent par exemple autoriser l’accès à un tiers (fournisseurs d’énergie, associations et sociétés de conseils…) afin de bénéficier de différents services spécialisés dans l’accompagnement et la maîtrise de l’énergie.

 

En savoir plus sur les dangers du compteur Linky.

Quels sont les risques en cas de refus d’installation ?

Frais supplémentaires

Les personnes s’opposant au remplacement de leur ancien compteur pourraient s’exposer à des frais de relèves supplémentaires.

 

Aujourd’hui, les déplacements dédiés à la « relève à pied » des compteurs par les équipes de GRDF sont optimisés. Ces opérations, organisées à grande échelle, représentent un moindre coût par compteur relevé. En revanche, une fois le déploiement terminé, seuls les consommateurs isolés feront l’objet d’un déplacement dédié à la relève de leur ancien compteur. Le coût sera nécessairement plus élevé pour chaque opération prise individuellement. Il n’est pas exclu que ce surcoût soit en partie facturé aux clients s’opposant volontairement à l'installation d’un compteur communicant.

 

Risques pour la sécurité des utilisateurs

Certains consommateurs font obstruction au passage des techniciens en bloquant les accès ou en plaçant des cadenas empêchant le remplacement du compteur. Cela signifie qu’en cas de problème les équipes ne pourront pas intervenir ou seront ralenties dans leurs opérations, mettant en danger les occupants et les habitations voisines.

 

Souscrire au 09 88 81 30 04

(prix d'un appel local)

Rappel gratuit et immédiat

Merci de choisir une valeur

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déjà client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

ou
Être rappelé plus tard :
Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

ou
Être rappelé plus tard :
Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus