Aide et contacts

Rappel gratuit et immédiat

Prendre un
rendez-vous

Je ne suis pas encore client

Rappel immédiat et gratuit du lundi au dimanche de 8h à 20h


Je suis déjà client

Contactez-nous par email, téléphone, sur les réseaux sociaux ou via notre application mobile


Merci de choisir une valeur

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déjà client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus
Merci ! Nous avons bien pris en compte votre demande
Afficher le formulaire

Ouverture du compteur de gaz : les étapes et les frais à prévoir

Vous déménagez ou vous préparez votre arrivée dans un logement neuf ? Suivez le guide étape par étape pour assurer l'alimentation en gaz de votre habitation et estimer vos dépenses.

 

Découvrir nos offres de gaz

Les étapes clés et coût de l’ouverture du compteur de gaz

 

Si vous emménagez dans un logement déjà raccordé au réseau de gaz naturel, les démarches pour l’ouverture du compteur se résument à :

  • S’assurer de la résiliation du contrat souscrit dans le logement que vous quittez ;
  • Souscrire un contrat en votre nom pour le nouveau logement.

 

Il est préférable d’entamer ces démarches au moins deux semaines avant la date du déménagement afin d’assurer l’accès au gaz le jour de votre arrivée.

 

Attention, dans un logement neuf, l’étape du raccordement précède la mise en service du compteur et peut prendre plusieurs mois, selon l’ampleur des travaux à prévoir.

 

L’ouverture du compteur de gaz est facturée 19,09 € TTC, qu’il s’agisse d’une intervention dans un logement déjà raccordé ou d’une « première mise en service » après un raccordement.

En quoi consiste l’ouverture du compteur de gaz ?

Le gaz naturel est une source d’énergie économique pour vos besoins de chauffage, d’eau chaude ou encore de cuisson. Qui sont les différents acteurs qui assurent l’arrivée du gaz de ville chez vous ?

 

Les acteurs du marché du gaz

  • Le réseau de distribution du gaz naturel en France

Environ 11 millions de foyers sont raccordés au réseau de gaz naturel en France. Ce réseau de distribution est géré par GRDF sur la majeure partie du territoire. Dans certaines communes, l’entretien et la gestion restent assurés par des Entreprises Locales de Distribution (ELD).

 

  • La commercialisation des offres de gaz pour les particuliers

Pour bénéficier du gaz chez vous, vous devez souscrire un contrat chez un fournisseur de votre choix. Celui-ci se charge ensuite des démarches nécessaires auprès de GRDF, telles que la transmission d’informations pour l’ouverture du compteur ou la prise de rendez-vous en cas d'intervention.

 

À savoir : depuis 2007, les particuliers peuvent choisir librement entre les fournisseurs historiques et alternatifs. Engie, le fournisseur historique du gaz en France, propose l’offre au tarif réglementé de vente (TRV) fixé par l’État. Un tarif qui sera supprimé au 30 juin 2023, pour les particuliers, et qui n’est plus ouvert aux nouvelles souscriptions depuis novembre 2019. Les offres à prix de marché sont commercialisées par le fournisseur historique et les fournisseurs alternatifs comme Total Direct Energie.

 

Qu’est-ce que l’« ouverture du compteur de Gaz de France » (GDF) ?

En 2015, GDF Suez a changé de nom pour devenir Engie. Ainsi, le terme « compteur GDF » reste parfois utilisé pour qualifier le compteur de gaz. À tort, car cet appareil de comptage ne relève pas de la responsabilité des fournisseurs, mais de GRDF, le gestionnaire du réseau de distribution.

 

L’ouverture du compteur de gaz correspond en réalité à la mise en service du gaz par un technicien GRDF. Cette intervention a pour but d'activer l'alimentation dans un logement déjà raccordé au réseau de gaz naturel. Elle est demandée par le fournisseur au nom de son client.

Qui doit demander l’ouverture du compteur de gaz : le locataire ou le propriétaire ?

Les démarches relatives à la souscription d’un contrat de gaz incombent à la personne qui utilise l’énergie dans le logement. Il revient donc au locataire de demander la mise en service du compteur de gaz à GRDF, par l’intermédiaire de son fournisseur.

 

Le propriétaire peut néanmoins faciliter les démarches du futur occupant en mettent à sa disposition certaines informations utiles. Par exemple, le numéro de PCE (Point de Comptage et d’Estimation) qui correspond au point de livraison du gaz dans l’habitation, ou encore le nom du précédent locataire. Ces informations permettront à votre interlocuteur d'identifier rapidement le compteur à mettre en service au moment de la souscription du contrat de gaz.

 

Compteur communicant Gazpar : installation et utilisation des données

Le déploiement du compteur Gazpar, généralisé en 2017, devrait s’achever dès 2022. À chaque nouvelle installation, le client est prévenu un mois à l’avance de la venue d’un technicien pour le remplacement sans frais de son ancien compteur. Ainsi, qu’elle soit propriétaire ou locataire, c’est bien la personne ayant souscrit le contrat de gaz qui sera contactée.

 

Une fois installé, Gazpar offre de nombreux avantages à ses utilisateurs : 

  • La transmission automatique de données remplace la relève manuelle et garantit une facturation au plus proche de la consommation réelle ;
  • Les données de consommation sont consultables à tout moment par le client via son espace personnel sécurisé, accessible en ligne depuis le site de GRDF.

 

Encore un fois, ces données sont la propriété du client. Si vous êtes locataire et que vous avez souscrit un contrat en votre nom, ces données ne concernent pas le propriétaire. Elles permettent au client de suivre et d’ajuster sa consommation afin de réduire ses dépenses au quotidien.

Comment ouvrir un compteur de gaz : zoom sur vos démarches

Vous emménagez dans un logement déjà raccordé ? Pour profiter des avantages du gaz naturel dès votre arrivée, commencez ces démarches environ deux semaines avant le déménagement.

 

Résilier le contrat de gaz dans le logement que vous quittez

Cette étape, indispensable, est valable également pour votre contrat d'électricité. Rappelez-vous qu’en l’absence de signalement de votre part, vous restez redevable des coûts d’abonnement et de consommation, même après votre départ. Si le nouveau locataire ne souscrit pas de contrat en son nom, ses consommations d’énergie vous seront également facturées.

 

Comment procéder ? Contactez votre fournisseur afin de lui communiquer la date de votre départ. Un rendez-vous pourra être prévu avec un technicien du réseau afin de mettre l’installation de gaz hors service.  Si le déménagement devait être repoussé, vous devez en informer le fournisseur le plus rapidement possible afin de décaler cette intervention.

 

Quelles informations vous seront demandées ? Au moment de contacter votre fournisseur pensez à vous munir de votre numéro de client et du numéro de PCE (Point de Comptage et d’Estimation). Ce dernier numéro à 14 chiffres, correspond au point d’arrivée du gaz dans le logement et reste inchangé, même en cas de remplacement du compteur. Vous retrouverez ces informations sur vos factures de gaz.

 

Vous êtes client chez Total Direct Energie ? Signalez simplement votre déménagement en ligne depuis votre espace client ou via l’application mobile.

 

Souscrire un contrat de gaz pour le nouveau logement

Les consommateurs sont libres de choisir une offre parmi celle proposées par différents fournisseurs de gaz. Notez que, par conséquent, le propriétaire ne peut pas imposer ce choix au locataire. Une fois votre fournisseur sélectionné, contactez le service client pour souscrire un contrat de gaz. Votre interlocuteur pourra vous demander les informations suivantes :

  • La date du déménagement ; 
  • Le numéro de PCE à 14 chiffres indiqué sur les factures de gaz. Si vous ne disposez pas de cette information, votre interlocuteur pourra identifier le point d’arrivée du gaz grâce à différents éléments, tels que l’adresse complète du logement ou le nom du précédent locataire ;
  • La relève du compteur de gaz en m3, si vous avez accès à cette information. Notez qu’avec les compteurs communicants Gazpar cette étape n’est plus nécessaire ;
  • Un IBAN pour le prélèvement automatique.

 

Les dernières démarches le jour du départ

  • Dans le logement que vous quittez

En l’absence de rendez-vous avec un technicien du réseau, consultez le relevé du compteur de gaz afin de transmettre ces données au fournisseur. Si vous disposez d’un compteur communicant Gazpar, la relève à distance est automatique.

 

Ces chiffres serviront à établir votre facture de régularisation. Pour la recevoir, veillez à communiquer votre nouvelle adresse complète au fournisseur de gaz du logement que vous quittez.  Elle devrait vous être remise sous plusieurs jours, voire semaines. Chez Total Direct Energie, ce délai est généralement de 5 à 10 jours après réception des relevés de compteur.

 

Comment relever les index du compteur de gaz ?

Relevez les chiffres affichés sur le cadran (à l'exception de ceux sur fond rouge). Il s’agit de votre index réel qui correspond à un niveau de consommation en m3. Cette donnée sera ensuite traduite en kWh avant de vous être facturée par le fournisseur.

 

  • Dans le nouveau logement

À votre arrivée, si vous n’aviez pas pu transmettre les index de consommation au moment de la souscription, relevez-les directement sur votre nouveau compteur et contactez votre fournisseur. 

Après plusieurs jours, ou semaines, vous devriez recevoir ladite facture de régularisation relative à votre ancienne habitation. En cas d’erreur de facturation, contactez le service client du fournisseur concerné.

 

Où se trouve le compteur de gaz ?

Si vous habitez dans une maison individuelle, votre compteur de gaz se trouve probablement en limite de propriété dans un boitier appelé « coffret de gaz ». Il peut être simplement posé sur un socle ou encastré dans une clôture ou un muret.

 

En logement collectif, vous le trouverez le plus souvent dans les parties communes au sein d’un placard regroupant les différents compteurs de l’immeuble.

 

Le cas du compteur de gaz mis hors service

Que faire en cas de compteur de gaz bloqué à votre arrivée ? Un compteur peut être bloqué pour différentes raisons : un problème technique, un impayé, une résiliation… Dans le cadre d’un déménagement, le scénario le plus probable est que l'installation ait simplement été mise hors service par un technicien GRDF après le départ du précédent locataire.

 

Cette situation n’aura pas d’incidence, si, au moment de la souscription, vous avez convenu d’un rendez-vous de mise en service le jour de votre arrivée. Si aucune démarche n’a été effectuée avant l'emménagement, le client doit patienter selon les délais en vigueur.

 

Notez que ces délais et tarifs sont fixés par GRDF et sont donc les mêmes quel que soit le fournisseur.

Les délais et les tarifs de l’ouverture du compteur de gaz par GRDF

Interventions

Délais 

Coûts

Mise en service du gaz dans un logement déjà raccordé 

5 jours ouvrés 

19,09 € TTC 

Première mise en service après un raccordement*

5 jours ouvrés 

19,09 € TTC*

Supplément  « express »

2 jours ouvrés (demande déposée avant 21h) 

+ 42,18 € TTC 

Supplément  « en urgence »

Le jour même (demande formulée avant 21h)

+ 127,91 € TTC 

Selon le catalogue des prestations annexes de GRDF en vigueur au 1er juillet 2019.

* Pour les premières mise en service le tarif est le même avec ou sans installation d’un compteur de gaz.

 

À savoir  : la « première mise en service » après un nouveau raccordement ne pourra se faire qu’une fois les travaux achevés, le solde réglé et le Certificat de Conformité présenté à GRDF.  Si ces conditions ne sont pas respectées le jour du rendez-vous, le client sera facturé pour « Déplacement vain », soit 35,18 € TTC.

Nouveau raccordement : les démarches préalables à l’ouverture du compteur de gaz de ville

La première mise en service du gaz est réalisée par GRDF une fois les travaux de raccordement achevés. Quelle est la marche à suivre pour assurer l’accès au réseau de gaz naturel et quels frais sont à prévoir ?

 

Évaluation de la distance entre le logement et le réseau de gaz naturel

Vous retrouverez sur le site grdf.fr un outil de saisie d’adresse postale permettant de connaître la faisabilité de votre projet. Plusieurs cas de figure sont envisageables selon la distance qui sépare votre installation intérieure du réseau de gaz naturel : 

  • Moins de 35 mètres : un simple branchement perpendiculaire ou une courte extension suffit pour le raccordement. Le tarif forfaitaire s’applique, en plus d’éventuels frais à prévoir sur devis (la traversée d’une voie par exemple) ;
  • Au-delà de 35 mètres : une évaluation sur mesure doit être réalisée par GRDF. Si le raccordement est possible le client sera facturé au forfait, plus le coût des travaux d’extension communiqués sur devis.

 

Si votre commune n’est pas desservie ou que le réseau est trop éloigné de votre logement, contactez GRDF afin de savoir si un projet de desserte est à l’étude.

 

Les démarches de demande de raccordement

  • Constitution du dossier de demande de raccordement après avoir contacté GRDF en ligne ou par téléphone ;
  • Réception d’une offre par e-mail dans un délai d’une semaine ;
  • Validation de l'offre par le client et prise de rendez-vous avec un technicien du réseau pour les travaux.

 

Attention, GRDF n’est pas responsable de votre installation intérieure. Pour cela, vous devez faire appel à un plombier chauffagiste. Une fois vos travaux réalisés en partie privée, le professionnel vous remettra un Certificat de Conformité visé par un bureau de contrôle. Ce document doit obligatoirement être remis à GRDF avant l’ouverture du compteur de gaz.

 

Les délais estimés pour l’étude du projet et la réalisation des travaux

Aux délais de traitement administratifs s’ajoutent ceux liés à l'étude et aux travaux de raccordement :

Prestations

Délais minimums

Étude technique d’un nouveau raccordement 

8 à 15 jours ouvrés 

Logement situé à proximité du réseau : simple branchement sans extension 

10 à 15 jours ouvrés 

Logement éloigné : branchement avec extension de réseau 

2 mois 

Délais minimums communiqué par GRDF dans le catalogue des prestations en vigueur au 1er juillet 2019. 

 

Combien coûtent les travaux de raccordement au réseau de gaz ?

Le prix du branchement, sans extension et hors travaux exceptionnels, varie en fonction de l’usage prévu pour le gaz après le raccordement.

 

Chauffage (plus autres usages éventuels) : coût forfaitaire du branchement pour le raccordement d’un logement particulier*

Montant avec TVA à 20 %

Montant avec TVA à 10 % 

Montant avec TVA à 5,5 % 

449,95 € TTC 

412,46 € TTC 

395,58 € TTC 

 

Cuisson et chaude uniquement : coût forfaitaire du branchement pour le raccordement d’un logement particulier*

Montant avec TVA à 20 %

Montant avec TVA à 10 % 

Montant avec TVA à 5,5 % 

1 012,39 € TTC 

928,03 € TTC 

Non éligible  

* Logements particuliers avec un débit de 6 ou 10 (n) m3 par heure et selon les tarifs en vigueur au 1er juillet 2019.

 

À noter : si le raccordement concerne une maison neuve au sein d’un lotissement desservi en gaz naturel, l'intervention ne vous sera pas facturée.

 

Comment bénéficier de la TVA à taux réduit ?

La TVA au taux intermédiaire de 10 % est applicable aux travaux d’amélioration, d’aménagement, de transformation et d’entretien dans un logement : 

  • Achevé depuis plus de deux ans ; 
  • A usage d’habitation, que ce soit en résidence principale ou secondaire. 

 

La TVA à 5,5 % est réservée aux travaux de rénovation ou d’amélioration des performances énergétiques. Ce taux réduit couvre également les travaux induits comme la dépose ou le déplacement d’équipement et de matériaux. L'installation d'appareils de chauffage au gaz à très haute performance énergétique fait partie de ces travaux. Par conséquent, le raccordement effectué dans ce cadre profite d’un taux réduit à 5,5 %.

 

Les particuliers n’ont aucune démarche à effectuer pour en bénéficier. Ce taux est appliqué par le professionnel directement sur la facture.

Comment choisir son fournisseur de gaz ?

 

Depuis 2007, les particuliers sont libres de choisir l’offre qui correspond le plus à leurs besoins, chez différents fournisseurs de gaz. Plusieurs outils gratuits sont mis à leur disposition pour comparer ces offres en un clin d’œil :

  • Le comparateur du Médiateur de l’Énergie sur energie-info.fr, permet d’identifier rapidement le coût annuel de votre consommation de gaz chez différents fournisseurs et selon les offres ;
  • Avec le simulateur de Total Direct Energie vous pouvez estimer votre budget dans un nouveau logement et calculer le montant des économies réalisables en optant pour une offre à prix avantageux.

 

Important : depuis novembre 2019, les particuliers ne peuvent plus souscrire un nouveau contrat de gaz au tarif réglementé chez Engie, le fournisseur historique du gaz en France. Les Entreprises Locales de Distribution (ELD) qui proposent également ces tarifs dans certaines communes ne les commercialisent plus depuis décembre 2019. Il s’agit d’une première étape vers la suppression définitive des tarifs réglementés du gaz fixé par l’État, prévue au 30 juin 2023.

 

Les contrats en cours restent actifs jusqu’à cette date. Ensuite, les clients qui n’auront pas changé d’offre, basculeront automatiquement vers une offre à prix de marché.

Qu’est-ce qu’une offre de gaz à prix de marché ?

Les offres à prix de marché sont proposées à la fois par les fournisseurs historiques et alternatifs comme Total Direct Energie. Les tarifs ne sont pas fixés par les pouvoirs publics, mais par les fournisseurs. Il existe des offres à prix fixe, sur une durée définie par contrat, ou à prix indexés sur un indice de référence. Par exemple chez Total Direct Energie, l’indice de référence est le prix du kWh de gaz fixé par les pouvoirs publics. Les clients bénéficient ainsi d’une réduction jusqu’à - 10 % sur le prix du kWh HT de gaz par rapport au tarif réglementé fixé par l’État, hors abonnement.

Souscrire au 09 88 81 30 04

(prix d'un appel local)

Rappel gratuit et immédiat

Merci de choisir une valeur

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déjà client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

ou
Être rappelé plus tard :
Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

ou
Être rappelé plus tard :
Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus