Aide et contacts

Rappel gratuit et immédiat

Prendre un
rendez-vous

Je ne suis pas encore client

Rappel immédiat et gratuit du lundi au dimanche de 8h à 20h


Je suis déjà client

Contactez-nous par email, téléphone, sur les réseaux sociaux ou via notre application mobile


Merci de choisir une valeur

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déjà client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus
Merci ! Nous avons bien pris en compte votre demande
Afficher le formulaire

Quelles démarches pour l’installation d’un compteur électrique individuel ?

L’installation d’un compteur électrique individuel est indispensable pour alimenter un logement en électricité. Cette opération revient au gestionnaire du réseau de distribution de l’électricité. Dans la plupart des cas, il s’agit d’Enedis. Mais quel est le coût de cette opération ? A qui s’adresser ? Et quelles démarches effectuer ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour réussir l’installation d’un compteur électrique dans votre logement.

 

Découvrir nos offres d'électricité

Quand demander l’installation d’un compteur électrique individuel ?

 

Logement neuf, compteur défectueux, déplacement du compteur… Plusieurs situations peuvent justifier l’installation d’un compteur électrique individuel.

 

L’emménagement dans un logement neuf

Une habitation neuve qui n’est pas encore équipée d’un compteur électrique individuel doit faire l’objet d’une demande de raccordement auprès du gestionnaire de réseau d’électricité. Le raccordement est une opération qui vise l’installation d’un branchement physique entre le logement et le réseau public de distribution de l’électricité. Il revient au propriétaire du logement de transmettre au gestionnaire du réseau de distribution une demande de raccordement.

 

Une fois le dossier de demande de raccordement instruit et validé, Enedis, le gestionnaire de réseau, réalise les travaux requis et installe un compteur individuel.

 

Le saviez-vous ? La plupart du temps, le gestionnaire du réseau de distribution de l’électricité est Enedis. Toutefois, dans certaines communes, le réseau est géré par une entreprise locale de distribution d'électricité, ou ELD. Dans tous les cas, les démarches à effectuer sont identiques.

Le remplacement d’un compteur défectueux

Lorsqu’un compteur électrique présente un défaut technique, il est indispensable de le remplacer. Un compteur peut devenir défaillant en raison de sa vétusté. Son usure technique justifie le cas échéant la pose d’un compteur neuf. Il peut également arriver qu’en intégrant un logement neuf, les nouveaux occupants constatent que le compteur a été trafiqué par les précédents locataires. Là encore, il peut être nécessaire d’installer un compteur neuf.

 

A noter que le remplacement d’un compteur existant ne peut être assuré que par un technicien dûment habilité. Ainsi, cette opération ne peut pas être réalisée par un électricien. Il est obligatoire de solliciter le gestionnaire de réseau de distribution d’électricité.

 

En tant que gestionnaire du réseau de distribution de l’électricité, Enedis est garant de sa sécurité et de sa fiabilité. Au moindre doute sur l’état d’un compteur, il interviendra pour envisager son remplacement. Les techniciens d’Enedis et des ELD sont seules habilitées à manipuler les compteurs électriques. Du fait de leurs compétences, ils sont en mesure de s’assurer que l’installation du nouveau compteur respecte les normes électriques en vigueur.

 

Le déplacement d’un compteur

Lorsque l’on achète une maison ancienne, il arrive que l’emplacement du compteur électrique ne soit pas des plus opportuns : dans la cuisine, dans la chambre, dans l’entrée… Certains propriétaires désirent parfois déplacer leur compteur.

 

Pour solliciter un déplacement de compteur, rendez-vous sur le site d’Enedis, rubrique « Mon raccordement ». Les démarches à accomplir seront identiques à celles inhérentes à la pose d’un compteur neuf. D’ailleurs, si votre logement est équipé d’un compteur électromécanique ou électronique, Enedis profitera de l’opération pour le remplacer par un compteur Linky.

 

Le passage du triphasé au monophasé

Un autre motif pouvant justifier l’installation d’un compteur électrique individuel : le passage d’un branchement monophasé à un branchement triphasé. A quoi ces branchements font-ils référence ?

 

La puissance de raccordement d’une habitation doit permettre de répondre à la consommation du foyer. Pour connaître la puissance de raccordement à prévoir, il faut estimer la consommation électrique de l’habitation si tous les appareils électriques qu’elle contient fonctionnaient simultanément. Par exemple, si la puissance de tous ces équipements atteint 24 kW (ou 24000 watts), il faut prévoir une puissance électrique de 24 kVA. Si elle se limite à 9 kW, un abonnement 9 kVA suffit.

 

Un branchement monophasé de 12 kVA convient à la plupart des habitations de taille moyenne. Un raccordement triphasé de 36 kVA est recommandé pour les logements plus vastes et qui accueillent des appareils particulièrement gourmands en électricité (pompe à chaleurs, fours professionnels…).

 

De fait, les particuliers qui sont équipés de branchements monophasés ne peuvent pas souscrire une puissance supérieure à 12 kVA. S’ils souhaitent souscrire une puissance supérieure, ils doivent solliciter le gestionnaire de réseau pour qu’il remplace le compteur installé dans l’habitation.

 

La campagne de déploiement des compteurs Linky

D’ici 2021, Enedis s’est engagé à équiper chaque foyer d’un compteur nouvelle génération baptisé Linky. Celui-ci présente l’avantage de pouvoir être téléopéré à distance, ce qui limite les interventions physiques des techniciens. Par exemple, lorsque le consommateur souhaite modifier la puissance qu’il a souscrite au titre de son contrat, il n’est plus nécessaire qu’un technicien se déplace jusqu’à son domicile pour manipuler le compteur. L’opération peut être réalisée à distance, ce qui permet de gagner du temps et de l’argent.

 

Sachez par ailleurs que vous n’avez aucune démarche à effectuer pour l’installation du nouveau compteur Linky. Si votre compteur actuel est accessible depuis le domaine public, le gestionnaire assurera directement son remplacement. Si votre compteur est installé à l’intérieur de votre propriété, le gestionnaire de réseau prendra contact avec vous afin de fixer un rendez-vous. Le remplacement de votre compteur électromécanique ou électronique par un compteur Linky ne prend que quelques dizaines de minutes. Cette opération est entièrement gratuite.

Quelles sont les étapes à respecter pour l’installation d’un compteur ?

L’installation d’un compteur électrique doit respecter plusieurs étapes, dont la nature varie selon les situations.

 

La demande de raccordement

Dans le cas d’un logement neuf, il est nécessaire de transmettre un dossier de demande de raccordement au gestionnaire du réseau de distribution de l’électricité dont le logement dépend. Une fois ce dossier instruit, un technicien réalisera un branchement entre le transformateur public le plus proche et l’habitation.

 

La demande de raccordement est réalisable en ligne sur le site d’Enedis, dans la rubrique intitulée « Mon raccordement ».

Pour compléter votre dossier, vous devrez notamment préciser :

  • L’identité du demandeur,
  • La localisation du chantier,
  • Les références cadastrales du logement à raccorder.

 

Vous devrez joindre à votre dossier :

  • Une autorisation d’urbanisme,
  • Un plan de situation,
  • Un plan de masse,
  • Un plan cadastral,
  • Des photographies des abords de l’habitation à raccorder (facultatif).

 

L’obtention du certificat Consuel

Une fois les travaux de raccordement achevés, l’installation électrique devra être mise en service. Le propriétaire du logement ou son fournisseur d’énergie doivent adresser à Enedis une demande à cette fin. Celle-ci doit obligatoirement être accompagnée d’une attestation de conformité de l’installation électrique (Consuel). Le délai de mise en service d’une installation électrique est généralement de 10 jours. La procédure peut être accélérée moyennant un surcoût.

 

Le Consuel est un document de type Cerfa qui doit être complété par un électricien. Celui-ci atteste ainsi que l’installation électrique du logement répond aux normes de sécurité en vigueur. Les exigences de sécurité que doit respecter un logement sont détaillées dans le référentiel NFC 15-100.  

 

Le Cerfa dûment complété doit ensuite être transmis au Consuel du département dont relève le logement. Une fois validé, il doit être remis à Enedis afin qu’un technicien réalise la mise en service de l’installation électrique. A noter que l’obtention d’un certificat Consuel est payante.

 

Le choix du fournisseur d’énergie

Votre compteur a été installé ? Vous devez maintenant souscrire un contrat de fourniture d’énergie auprès du fournisseur de votre choix. Depuis l’ouverture des marchés de l’électricité à la concurrence en 2007, vous êtes en effet libre de choisir votre fournisseur d’électricité et/ou de gaz naturel.

 

Dans la pratique, l’électricité délivrée est exactement la même, quel que soit le fournisseur. Ce dernier constitue simplement votre interlocuteur privilégié pour tout ce qui concerne la gestion de votre contrat : paiement de vos factures, suivi de votre consommation… Le fournisseur d’énergie sert également d’intermédiaire avec le gestionnaire du réseau de distribution. C’est lui qui se chargera de lui demander la mise en service de votre installation électrique.

 

La mise en service du compteur

La mise en service du compteur est l’étape finale qui permet le fonctionnement effectif de votre installation électrique.

 

Cette mise en service est effectuée par les techniciens d’Enedis sur demande de votre fournisseur d’électricité. Elle ne peut avoir lieu qu’après la validation technique des équipes d’Enedis.

 

Pour demander la mise en service de votre installation électrique, communiquez à votre fournisseur d’énergie :

  • Le numéro du point de livraison (PDL),
  • L’adresse du logement,
  • Le nom du titulaire du contrat d’électricité,
  • La puissance que vous souhaitez souscrire.

 

A savoir : le numéro de PDL est un numéro de série à 14 chiffres qui permet d’identifier un compteur électrique. Ce numéro est attribué par Enedis lors de l’installation du compteur. Il est ensuite reporté sur chacune des factures d’électricité.

Installation d’un compteur électrique : délais et coût

Les délais d’installation d’un compteur électrique individuel sont variables. Outre les formalités à accomplir, l’intervention du technicien Enedis nécessite de convenir d’un rendez-vous sur place. Côté tarifs, ceux-ci diffèrent selon la nature des travaux de raccordement à réaliser d’une part, et selon les délais de mise en service d’autre part.

 

Quels délais pour l’installation d’un compteur individuel ?

L’installation d’un compteur électrique individuel nécessite de respecter plusieurs étapes, répondant chacune à des délais différents. Ainsi, les délais pour le raccordement Enedis dépendent de la complexité de l’opération à réaliser ainsi que de la zone dans laquelle est situé le logement concerné.

 

Ce délai varie par conséquent selon les situations. Il pourra être relativement court si le logement est situé dans une zone déjà desservie par le réseau de distribution d’électricité et si les travaux de raccordement sont simples à réaliser. A l’inverse, si des travaux d’extension du réseau sont nécessaires, le chantier prendra plus de temps.

 

Le délai d’intervention des équipes d’Enedis est reporté dans la proposition technique et financière qui vous est adressée après étude de votre dossier. A noter que toutes les formalités de raccordement électrique d’une maison neuve peuvent être réalisées en ligne sur le site d’Enedis, ce qui permet de gagner du temps.

 

Une fois que le logement est raccordé au réseau public de distribution, il faut prévoir un délai de mise en service avant que l’installation électrique ne soit pleinement opérationnelle. Le délai de mise en service d’une installation électrique après raccordement est fixé à 10 jours. Ce délai peut être raccourci moyennant un surcoût.

 

Quel est le coût d’un raccordement électrique ?

Le coût d’un raccordement électrique dépend de trois principaux critères :

  • La nature du raccordement à réaliser (neuf ou provisoire),
  • La puissance du branchement (12 kVA monophasé ou 36 kVA triphasé),
  • La zone géographique du logement.

 

Dans la pratique, chaque demande de raccordement donne lieu à une proposition de travaux accompagnée d’un devis détaillé, établi selon un barème de facturation fixé par Enedis. Par conséquent, le prix d’un raccordement électrique est variable selon les projets.

 

À titre d’exemple, le raccordement en 12 kVA monophasé d’une maison individuelle est facturé entre 2093 € TTC et 2442 € TTC par Enedis. Des frais supplémentaires peuvent toutefois s’ajouter, en particulier si des travaux de terrassement ou d’extension du réseau doivent être réalisés.

 

Quel est le coût d’une mise en service ?

Outre le coût du raccordement électrique en tant que tel, des frais de mise en service s’appliquent.

Au 1er janvier 2020, les tarifs suivants s’appliquent.

 

Mise en service Enedis - Tarifs Particuliers 2020

 

Tarifs en heures ouvrées

Tarifs hors heures ouvrées

Mise en service suite à un nouveau raccordement

50,10 € TTC

86,22 € TTC

Mise en service sur raccordement existant

18,46 € TTC

49,90 €TTC

Comment choisir son fournisseur d’électricité ?

 

L’installation d’un compteur électrique individuel implique de choisir un nouveau fournisseur d’électricité. Pour ce faire, vous devrez tenir compte de différents critères, parmi lesquels le prix HT du kWh, le coût de l’abonnement ou encore la qualité du service client.

  

Les clients qui ont souscrit une offre Online bénéficient d’une qualité de service irréprochable et d’une réduction allant jusqu’à -10% sur le prix du kWh HT par rapport au tarif réglementé de vente fixé par l’Etat. Pourquoi pas vous ?

 

Découvrir l'offre Online électricité

Souscrire au 09 88 81 30 04

(prix d'un appel local)

Rappel gratuit et immédiat

Merci de choisir une valeur

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déjà client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

ou
Être rappelé plus tard :
Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

ou
Être rappelé plus tard :
Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus