Votre point Marchés du 17 Avril 2019

Les faits marquants de la semaine

  • Sur le marché du pétrole, les prix se sont essoufflés après plusieurs semaines de hausse. La référence WTI a même connu une légère baisse sur la semaine pour clôturer ce lundi proche des 63,17 $/baril. En cause, de nombreux doutes sur l’accord OPEP+ et une production américaine en forte hausse.
  • Côté charbon, les prix ont poursuivi la hausse entamée les semaines précédentes avant de corriger ce lundi. Les signaux sont globalement positifs (faible demande en Asie, niveaux de stocks confortables).
  • En gaz comme en électricité, le contexte était plutôt haussier mais l’arrivée d’une météo clémente devrait peser sur les prix spot.

Marché de l’électricité

  • Les prix spot de l’électricité ont connu une légère hausse la semaine dernière, toujours portés par une  production éolienne en recul et une demande stimulée par des températures plutôt fraiches. A l’approche d’un weekend de Pâques où les températures devraient grimper, la baisse de la demande devrait stabiliser voir baisser les prix.

  • Sur la courbe, la hausse des prix était encore plus marquée. Soutenus par un prix du CO2 en hausse ainsi qu’un niveau relativement haut des prix du gaz et du charbon, les produits long terme ont atteint leurs plus hauts niveaux depuis le début de l’année. Le contrat CAL 20 augmente par exemple de plus d’1,5 €/MWh en une semaine pour s’approcher des 54 €/MWh ce lundi.

Marché du gaz

  • La semaine a été marquée par des températures en baisse qui ont fait bondir la demande en gaz au dessus des normes de saison. Côté approvisionnement, les exports norvégiens sont repartis à la hausse malgré la maintenance imprévue sur le champ Aasta Hansteen.

  • Après une brève période de soutirage, les stocks sont à nouveau passés en injection et se situent à un niveau très haut pour la saison.

  • Sur le long terme, le constat est légèrement différent et les prix semblent repartir à la baisse, principalement en correction à la violente hausse de la semaine dernière. Le CAL 21 PEG traitait lundi soir à 19,50 €/MWh, en baisse de 0,50 €/MWh par rapport à la semaine dernière.

Le focus de la semaine :
Record de production solaire

  • Un record instantané de production d’électricité solaire a été battu en France dans la journée du vendredi 12 avril.
  • A 13h45, 6374 MW d’installations photovoltaïques étaient en production, soit près de 11% de la consommation d’électricité.
  • A ce moment de la journée, le solaire était la deuxième source de production derrière le nucléaire.
  • Au-delà du fort ensoleillement, ce record est surtout la conséquence d’un développement important du parc solaire (en hausse de 12,7 % en un an) et devrait être largement battu pendant les mois d’été.

Les indicateurs de marché

 

Informations générales sur l’état du marché de l’électricité et du gaz communiquées à titre purement indicatif qui ne sauraient constituer des informations contractuelles ni des conseils ou des recommandations. Informations évolutives et susceptibles d’être modifiées à tout moment. Total Direct Energie décline toute responsabilité et ne garantit pas l’exactitude, l’exhaustivité, la qualité et la pertinence de ces informations. Toute reproduction totale ou partielle, de ce domaine, quel qu’en soit la forme et le support, sans l’autorisation préalable de Total Direct Energie est interdite et expose son/ses auteur(s) à des poursuites.